Hawks

Record NBA pour les Hawks : 124 points avec le meilleur scoreur à 13, bonsoir le collectif !

Dans un match dont beaucoup de monde se foutait, les hommes de Mike Budenholzer ont tout de même validé un nouveau record dans l’histoire de la NBA.

Difficile d’en faire une montagne, quand vous battez les Sixers cette saison, mais hier soir la franchise d’Atlanta a tout de même effacé un record historique dans la catégorie du jeu collectif : planter 124 points sans un scoreur majeur.

Alors que le thème de cette saison a justement été le doute en comparaison avec la campagne précédente, lorsque les hommes de Mike Budenholzer avaient validé 60 victoires en saison régulière grâce à une cohésion étincelante, le match de ce mercredi a permis à certains fans de se rassurer concernant les fondamentaux installés par l’entraîneur des Hawks. Moins disciplinés certes, un peu trop tentés par l’envie de vouloir tout régler en individuel, ces soldats version 2016 ont montré un visage différent sans DeMarre Carroll, mais hier soir on se croyait presque dans la même situation que l’année dernière. En effet, après avoir disposé des Mavs il y a deux jours, notamment grâce à un Jeff Teague motivé par les rumeurs de transferts l’entourant, les habitants d’Atlanta se sont ramenés à Philadelphie avec une seule mission : l’emporter sans jouer avec le feu façon Golden State, prendre le large assez rapidement et ainsi reposer les cadres tout en faisant tourner le fond du banc. Et cette mission ? Elle fût respectée au bas-mot, par tous les membres du cinq comme ceux de la réserve, l’accélérateur étant enfoncé dès la première mi-temps afin de ne pas perdre trop de temps en Pennsylvanie. Car autant Bud et Brett Brown en ont des belles à partager de leur époque passée sur le même banc chez les Spurs, autant la position des deux équipes dans le classement de la Conférence Est est loin de proposer la même discussion. Et ainsi, les Hawks ont préféré ne pas traîner trop longtemps autour de l’assiette.

Dix points d’avance au bout du premier quart, seize en rejoignant les vestiaires, vingt-six avant de prendre le goûter puis trente-huit au final (124-86), l’énergie dépensée fût limitée pour chacun car tout le monde respectait sa part du deal : se ramener sur le parquet, se donner, et taper dans la main d’un pote afin de le laisser prendre le relais. Le plus gros temps de jeu ? 26 minutes, pour Tim Hardaway Jr, ça vous classe un blow-out quand même. Mais le plus impressionnant ne fût ni le contexte de cette rencontre, ni l’importance du score final ou son influence sur le classement général. Non, ce qui a marqué cette branlée, c’est le nouveau record établi par les Hawks dans l’histoire de la NBA, concernant le plus grand total de points marqués sans véritable monstre offensif. Car ce mercredi, le meilleur marqueur était… Mike Scott, avec 13 unités, accompagné par Tim pour le même total. Derrière eux ? Un quatuor à douze pions (Bazemore, Muscala, Sefolosha, Schröder) et deux hommes à 10 (Teague ainsi que Millsap), de quoi proposer un festival collectif rarement vu jusqu’ici. Ainsi, jamais la NBA n’avait proposé de rencontres à 124 points avec aucun marqueur au-dessus des 15 points. Voilà donc une petite pépite sur laquelle cette équipe pourra se retrouver, elle qui manque de repères quand on voit le nombre de rumeurs qui tournent autour d’elle depuis le début du mois de janvier.

Même les Spurs n’y sont pas arrivés ? Même les Spurs. Encore une fois, on sait qui remercier en premier : les Sixers.

couv

Source image : army.mil

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top