Paris Sportifs

168€ à gagner en misant sur les Spurs face aux Cavs : trois paris bouillants pour ce match !

Pari - Most Valuable Parieur

Le match du soir est bien évidemment celui des Cavs contre San Antonio, un duel qui nous pousse à sortir le porte-feuille : allez, on se range derrière Popovich !

Match épique annoncé ce soir dans l’Ohio, match très attendu et qui devrait promettre une pure ambiance, match obligatoirement attiré par notre porte-feuille pour que le compte en banques suive nos émotions : allez, on retrousse ses manches et on y va !

Après un premier affrontement qui avait d’abord été dominé par les Cavs avant que la bande à Tony ne se réveille, c’est chez LeBron que le second round se déroulera cette fois-ci, avec un contexte particulier puisque David Blatt n’est plus là et Gregg Popovich a taclé le management de Cleveland. Sympa l’ambiance ! Typiquement ce qu’il faut pour obtenir un match serré et tendu, engagé et couillu, le genre de rencontre où on aime y déposer quelques sesterces. Vous pensez vraiment que Tyronn Lue ne va pas pouvoir tenir face aux Spurs ? On vous croit sur parole, il faut suivre avec le pari derrière.

Les cotes du jour

  • Philadelphia 76ers (7,50) – Golden State Warriors (1,01)
  • Toronto Raptors (1,25) – Detroit Pistons (3,10)
  • Indiana Pacers (1,20) – Denver Nuggets (3,25)
  • New Orleans Pelicans (1,20) – Brooklyn Nets (3,25)
  • Houston Rockets (1,48) – Washington Wizards (2,30)
  • Memphis Grizzlies (1,52) – Sacramento Kings (2,20)
  • Cleveland Cavaliers (1,90) – San Antonio Spurs (1,68)

Un premier pari remboursé jusqu’à 100€, c’est par ici !

Si vous vous inscrivez, que vous déposez 100€ (bonus maximum chez Betclic), que vous jouez ces 100€ sur notre premier pari et qu’il passe, vous pourrez avoir 168€ sur votre compte perso ! Si ces deux équipes perdent, votre premier pari est remboursé.

___

Le pari ‘tranquille’ du soir

San Antonio l’emporte à Cleveland (1,68) : autant les Cavs ont trouvé un semblant de rythme lors de leurs dernières victoires, face à des petits clients de bas de tableau, autant on a du mal à imaginer les Spurs retomber dans leurs travers après la claque reçue lundi chez les Warriors. Premier déplacement depuis celui en Californie, donc l’envie de se remettre sur les bons rails en s’offrant un gros morceau de l’élite, l’armée menée par Kawhi Leonard aura fort à faire mais on croit en leurs chances et au speech de Popovich qui a plutôt bien marché face aux Rockets. Même en fin de rencontre, si ça cafouille, on peut faire confiance à la défense des Spurs. En prolongation également.

Basketball -

Retrouvez toutes les cotes du jour en cliquant sur l’image !

___

Le pari ‘transpiration’ du soir

Il y aura moins de 204,5 points marqués à Cleveland (1,80) : là, déjà, on commence à ranger les trompettes. Car même si le dernier duel entre ces deux franchises s’est terminé avec 194 points pour l’administration (99-95 pour les Spurs), David Blatt était coach de l’équipe à l’époque et les Cavs ont montré un peu plus de rythme comme d’enthousiasme en attaque depuis une semaine. Maintenir les hôtes sous les 100 points sera une mission assez hardcore, mais une mission à portée de main pour Manu Ginobili et ses potes, eux qui ont étouffé les Rockets et voudront continuer sur ce rythme. Pour l’Argentin justement, il faudra là aussi dépasser la centaine et ce sera compliqué si le camp d’en face se retrousse enfin les manches.

Le pari ‘j’ai une énorme brouette’ du soir

San Antonio l’emporte à Cleveland, en ayant mené également à la mi-temps (2,25) : celui-là, c’est pour ceux qui sont nés dans le Texas, ne s’habillent qu’en noir et blanc et ont prévu d’appeler leur gosse Gregg. Plus sérieusement, on a vu pas mal de monde annoncer que les Spurs allaient offrir une pure partition à Cleveland, c’est typiquement le genre de rencontre où il faudra mieux démarrer que la dernière fois (15 points de retard en première période), tout en gardant les deux pieds sur l’accélérateur. Attention, les Cavs ne lâcheront rien, mais si San Antonio sort son mode Playoffs cela peut vite donner 48 minutes de domination au score.

___

Le conseil du jour

Relire les déclarations de Gregg Popovich cette semaine. Se prendre une gifle à Golden State et sortir du vestiaire en clashant le management des Cavs, alors qu’il sait très bien quel est le calendrier de son équipe ? Coach Pop va certainement aborder cette soirée avec le couteau entre les dents, lui qui était assis peinard ce lundi et fera tomber le premier bouton du col au premier quart. S’il peut venger David Blatt en taclant Cleveland en antenne nationale, il ne laissera pas l’occasion passer.

À vous de jouer, en priant très fort pour que Tony et LaMarcus fassent leur taf ce soir. Les Cavs ont eux aussi très gros à jouer, en battant les Spurs ils pourraient enfin tourner la page et avancer.

Source image : TrashTalk – montage Panzani

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top