Pelicans

Eric Gordon out au moins 4 semaines : donc c’est officiel à NOLA, chaque semaine un mec se pète

Car deux et deux font quatre (sauf pour Gérard Smith), car il neige en hiver et car Stephen Curry sera MVP, on a donc reçu hier « l’alerte blessure hebdomadaire from New Orleans ». Le genre de news qui n’étonne plus personne car on a désormais l’habitude de voir les petites croix rouges sur fond blanc lorsque l’on checke les dernières nouvelles en provenance de Louisiane…

Cinq matchs ratés pour Anthony Davis, six pour « Jrue Vacance », sept pour Omer Asik, dix-sept pour Norris Cole et dix-neuf pour Tyreke Evans. Ah oui, Quincy Pondexter est out pour la fin de saison aussi. Voilà pour le point infirmerie des Pels cette année, dans la plus pure tradition de la franchise ces dernières campagnes. Et si l’on attend d’une minute à l’autre la signature de Yoann Gourcuff chez les Pelicans, on a appris hier une nouvelle mauvaise nouvelle, une de plus…

Les Pelicans ont annoncé aujourd’hui (hier) qu’Eric Gordon avait subi avec réussite une intervention chirurgicale pour réparer son annulaire droit fracturé. Il avait subi une blessure lors du troisième quart-temps du dernier match des Pels face à Minnesota. Son absence est estimée entre quatre et six semaines.

Starter efficace cette saison malgré une baisse statistique notable (14,9 points, 2,1 et 2,7 assists), le poste 2 des Pels avait vu ses responsabilités augmenter encore un peu plus après l’annonce de la blessure de Quincy Pondexter, mais il devra donc observer une période de repos d’au moins un mois avant de pouvoir remettre une bague à son quatrième doigt, et on ne parle évidemment pas d’une bague de champion car on vous rappelle quand même que « Rico » évolue dans la même franchise que Luke Babbit… Bref, on s’éloigne du sujet alors on revient à nos affaires en affirmant du coup qu’Alvin Gentry devra donc pianoter quelques temps avec son backcourt, en associant Tyreke Evans avec, au choix, Jrue Holiday ou Norris Cole. Autre affirmation, l’ami Gordon a peut-être suivi l’exemple de Joakim Noah puisque comme on a pu le lire ici et là dans divers commentaires d’intellectuels confirmés, le pivot français aurait apparemment fait exprès de se blesser pour faire foirer un éventuel trade (Gordon est pressenti pour être envoyé voir du pays avant la trade deadline). Bah ouais, il parait évident qu’aucun joueur NBA ne voudrait quitter New Orleans, paradis bien connu pour les mecs voulant gagner des titres et ne jamais se blesser.

Pour résumer, on aura donc le droit à des Pels sans Gordon jusqu’à la fin du mois de février, une mauvaise nouvelle quand on sait que les coéquipiers de l’Unibrow ont déjà toutes les peines du monde à se rapprocher de la zone des éventuels playoffables. Vraie saison de merde en perspective en Louisiane ? En tout cas, le doc a du boulot, c’est déjà ça.

Source texte et image de couverture : nbcsports.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top