Blazers

Allen Crabbe farcit les Cavs à domicile : 26 points pour le sniper, 105 à 76 pour les Blazers..!

Allen Crabbe

Les Blazers ont eux aussi pu s’offrir un beau cadeau pour Noël en tapant les Cavs à domicile, notamment sous l’impulsion d’un crustacé particulièrement pinçant.

Soirée généreuse en NBA, puisque les Sixers se sont payés leur deuxième victoire de la saison et les Blazers ont géré les Cavs devant leur public, 105 à 76…! Décidément, l’esprit de Noël c’est en prolongation cette année…

L’esprit tellement concentré et ciblé sur le match à Golden State, que le back-to-back était probablement trop dur à négocier. Terry Stotts et ses hommes en ont bien profité, régalant le public de Portland avec une démo généreusement offerte par les joueur de l’Oregon, pour le premier match de ceux-ci depuis l’ouverture des cadeaux. Et en parlant de cadeau, on peut remercier la NBA qui a envoyée la bande à Kyrie chez Ed Davis et ses potes juste après avoir donné un effort majeur face aux Warriors, défaite qui a eu un peu de mal à passer quand on voit la façon dont les troupes de David Blatt ont joué cette rencontre suivante. Avec un fat 34 à 12 encaissé dès le premier quart par des Blazers surmotivés, notamment sous l’impulsion d’un McCollum agressif, on a rapidement compris que ce samedi n’allait pas représenter le réveil des Cavs suite à leur revers en terre californienne, LeBron et compagnie crevant un pneu et ne montrant pas vraiment d’enthousiasme pour se sortir du pétrin. Pourtant, Richard Jefferson et Kevin Love se donnaient un minimum (23 points pour le duo), mais en traînant des godasses et en ratant autant de tirs (36% sur le match pour Cleveland), il était difficile de concevoir une soirée optimiste côté Ohio. Typiquement le genre de bonus offert par le calendrier et qui a bien servi aux Blazers, l’équipe de Mason Plumlee étant pourtant orpheline de Damian Lillard une nouvelle fois.

En effet, le meneur souffre toujours du pied et a manqué les deux derniers duels de son équipe, à Atlanta et New Orleans, deux vilaines défaites qui ont apparemment motivées les copains de l’Oregon. Et en premier ? Allen Crabbe, dont on ne cesse de souligner le visage tendre ainsi que le nom si affectueux, toute la famille des crustacés ayant été utilisée depuis le début de saison afin de ponctuer la moindre de ses actions. Cependant, hier soir, c’était plutôt moules à volonté au restaurant du coin, Crabbe pinçant les Cavs à distance avec un très propre 4/6 dans les filets du parking, de quoi farcir sa ligne de stats tout en offrant la sauce en bonus (26 points au total). Généralement utilisé dans un rôle de soutien défensif grâce à sa bonne lecture du jeu et sa discipline sur les aides, le produit formé en Californie a lui aussi fait la spéciale aux Cavs en proposant sa meilleure performance en carrière. Dernièrement, les blessures ont justement aidé l’intéressé puisqu’il tourne à près de 16 points de moyenne sur les 5 dernières rencontres, de quoi faire sourire Stotts et ses assistants en attendant que Damian Lillard revienne de blessure.

Quoi qu’il en soit, ce score affolant et cet écart stupéfiant ne doivent attirer aucune conclusion du côté de Cleveland, si ce n’est que la pression du match à GS est tombée dans le mauvais trou, celui de Portland. Prochain défi ? Tenter de battre des Suns au top de leur forme actuellement, pendant que les Blazers sortiront les pinces du côté de Sacramento. La magie de Noël continue, la magie de Noël continue…

Source image : Montage Pokédia – TrashTalk

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top