Nets

Deron Williams ne jouera pas ce soir face aux Nets : Brooklyn en larmes, Burger King en faillite

Deron williams

Deron Williams aurait pu se faire plaisir avec les Mavs en retournant à Brooklyn, mais le meneur recevra sa standing ovation une prochaine fois, à cause d’une cuisse sensible…

C’est toute une fanbase (environ 30 personnes) qui sera en deuil ce mercredi devant l’absence du meneur des Mavs. En effet, Deron devait jouer pour la première fois face à son ancienne équipe, mais il sera probablement sur le côté après s’être blessé hier soir…

De Mikhail Prokhorov à Lionel Hollins en passant par Brook Lopez et Mr Whammy, la tristesse et la frustration dominent aujourd’hui. Tristesse déjà en ne pouvant admirer le retour d’un meneur légendaire du côté de Brooklyn, frustration ensuite car l’opportunité de lui en mettre plein la gueule leur a été enlevée. En effet, le passage de Williams par la Grosse Pomme avait été entouré sur de nombreux calendriers, non pas pour lui réserver une standing-ovation mais plutôt pour sortir les battes de baseball, sauf que Deron s’est flingué la cuisse gauche dans la défaite des siens à Toronto ce mardi. Un petit ‘pop’ qui a été entendu par l’intéressé en pleine rencontre, probablement confondu avec un gros ‘prout’ auquel il nous a habitué derrière chaque écran, mais qui l’a inquiété et donc forcé à devoir quitter les Mavs. S’il existe encore une petite possibilité de le voir jouer face aux Nets ce soir, on a du mal à imaginer l’ancien se forcer à jouer dans un cadre pareil, surtout que Deron avait mal aux cuisses depuis plusieurs rencontres et qu’il a tendance à aggraver ses blessures avec régularité. Bonus, si tu peux commencer les repas de Noël avec 24h d’avance, pourquoi t’en empêcher ?

L’absence de Williams nous empêchera donc d’admirer un grand moment de respect en NBA ce mercredi, nous qui pensions justement voir le management de Brooklyn réserver un accueil chaleureux à cet homme de sacrifice. Longtemps admiré pour ses statistiques totalement en adéquation avec son salaire, acclamé par les plus grands diététiciens de la planète pour sa capacité à avoir joué en présentant la pire condition physique d’un meneur sur ces dix dernières années, Deron aura cependant peut-être bien droit à quelques petits applaudissements, si l’écran géant montre sa face en survêtement sur le banc de Rick Carlisle. Car si les Nets n’ont jamais pu aller aussi loin qu’espéré pendant la présence de Williams à la tête du navire, ce dernier n’était pas forcément le responsable numéro 1 du naufrage local, d’autant plus qu’il a proposé des performances d’exception sous le maillot noir et blanc : 11 tirs à trois points face aux Wizards en 2013 dont 9 en première mi-temps (record NBA), 57 points face aux Bobcats en 2012, y’a quand même pire comme historique ! Malheureusement, l’histoire retiendra surtout cette prise de poids massive et ce manque d’impact sur sa franchise, après avoir cartonné chez le Jazz d’Utah. Aujourd’hui, Deron tente de se relancer dans le Texas, pas la meilleure des adresses quand on a un penchant pour l’huile mais un pari qui tient jusqu’ici puisque le meneur a trouvé un semblant de professionnalisme aux côtés de Dirk.

Ce soir donc, l’ovation sera peut-être plus bruyante pour Dwight à Orlando que pour Deron à Brooklyn. Un comeback qu’on appréciera probablement davantage l’an prochain lorsqu’il sera sur les parquets, entre deux séances photos et trois smoothies…

Source : Mavs.com

Source image : Pinterest

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top