Wizards

Jared Dudley remplace Paul Pierce aux Wizards : niveau vitesse oui, mais niveau CV non…

Il fallait bien quelqu’un pour sécher les larmes de John Wall et Bradley Beal, non ? Quelques heures après le départ de Paul Pierce, les Wizards ont plutôt bien rebondi : Dudley débarque à la Maison-Blanche.

On ne va pas commencer à comparer les carrières de la légende de Boston et la légende du McDrive, mais c’est plutôt bien joué de la part du management de Washington qui ne voulait pas forcément commencer la saison avec Otto Porter en seule option à l’aile. Même si le produit formé à Georgetown a montré de beaux progrès la saison dernière, les hommes de Randy Wittman sont actuellement dans une posture ambitieuse au printemps et il faudra continuer à dominer dans la Conférence Est si un certain Kevin Durant souhaite envisager la piste coming home dans un an. Cependant, avant de mettre la charrue avant Perkins, restons sur le sujet présent : ce bon Jared. Alors qu’on l’avait vu rempiler aux Bucks dès les premières heures d’ouverture du marché, ce dernier a finalement été envoyé à Washington car le bouquin Pierce ne devait pas avoir ce type de fin. Chez les Wizards, il fallait obtenir un ailier capable de jouer 4 sur certaines séquences, ce que Dudley a déjà fait à l’époque des Suns d’Alvin Gentry.

Ses statistiques ne sont pas folles pour son poste, seulement 7 points et 3 rebonds chez les Bucks l’an dernier, mais son intelligence de jeu et sa capacité à pouvoir bien défendre sur plusieurs postes en font un joueur très apprécié du circuit. Sous les ordres de Randy Wittman, Jared aura la possibilité de s’éclater en direct du parking puisque Wall et Beal continueront à attirer les défenses et Dudley tirait à 39% de cette distance, à Milwaukee. De plus, le vétéran retrouvera Marcin Gortat dans la capitale, lui qui posait des écrans déjà bien robustes à Phoenix il y a quelques années. Au final, cette acquisition n’est pas forcément la nouvelle du siècle pour les fans de Washington, mais le pansement post-Pierce est appréciable car de nombreuses franchises auraient généralement baissé les bras. Côté Bucks, il fallait faire une bonne place pour accueillir Greg Monroe dans la forêt du Wisconsin, ce qui a pu être fait en dégageant ces 4.25 millions de dollars qui devaient lui être versés. En échange, Jason Kidd aura droit à un joli choix de second tour de Draft, de quoi égayer les fans de Milwaukee.

Un transfert utile pour les deux équipes, saluons tout de même les Wizards qui récupèrent un joueur intelligent et qui rentre parfaitement dans le moule actuel : séchez vos larmes, et retournez bosser.

Source : Yahoo Sports

Source image : NY Daily News

1 Comment

1 Comment

  1. OuizardSoldja

    3 juillet 2015 à 20 h 34 min at 20 h 34 min

    bien résumé, et la punchline sur perkins justifie la lecture à elle toute seule..!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top