Timberwolves

Fin du suspense : Karl-Anthony Towns rejoint Andrew Wiggins dans les forêts du Minnesota

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, les Wolves n’ont pas flanché au moment de glisser leur petite enveloppe à Adam Silver : c’est bien la star de Kentucky qui rejoint le bataillon de numéros 1 de Draft qui peuple déjà Minneapolis.

Auteur d’un quasi sans-faute avec les Wildcats de John Calipari cette saison, Karl-Anthony Towns ou « KAT » pour les intimes, a impressionné le banc de scouts NBA qui a suivi chacun de ses faits et gestes depuis la rentrée universitaire. Précieux en attaque et impressionnant lorsqu’il s’agit de protéger son panier, le natif du New Jersey permet à Minnesota d’aborder l’avenir avec plein d’étoiles dans les yeux. Il rejoint un vivier de jeunes talents déjà bien fourni (Wiggins, LaVine, Dieng, Bennett) et pourra profiter des conseils avisés d’un vieux loup de mer de la Ligue en la personne de Kevin Garnett, le vétéran étant de retour dans la franchise qui l’a drafté en 1995 pour épauler Flip Saunders dans la formation des louveteaux.

Towns tournait à 10,3 points à 56,6 % au tir, 6,7 rebonds, 2,3 contres et 1,1 passe de moyenne en 39 matches universitaires pour son unique saison sous le maillot de Kentucky, il devrait avoir un apport immédiat dans le cinq majeur des Timberwolves. Pour les plus impatients d’entre vous, vous pouvez d’ores et déjà retrouver le profil complet du pivot (ici), pour les autres, rendez-vous dès le vendredi 10 juillet pour le premier choc entre les deux premiers picks de la soirée en marge de la Summer League de Las Vegas.

L’histoire est en marche pour les Timberwolves et ces images devraient tourner en boucle dans les contrées reculées du nord des Etats-Unis durant les quelques jours qui nous séparent de la première prestation de « KAT » sous ses nouvelles couleurs.

Source image : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top