Bucks

Jabari Parker rejoint Julius Randle à l’infirmerie : saison terminée et nouvelle raison de boire pour J-Kidd…

Coup de tonnerre dans le Wisconsin ! Alors que le corps médical des Milwaukee Bucks pensait avoir évité le pire, Jabari Parker devra malheureusement manquer le restant de la saison régulière à cause d’un déchirement des ligaments de son genou gauche ! Une nouvelle peu agréable à entendre qui vient, de manière quasi radicale il faut le souligner, de couper court à la course au trophée de Rookie de l’Année…

Bien que ses Daims réalisent à l’heure actuelle de bien belles choses sous son commandement, Jason Kidd n’est pas prêt d’arrêter de se coller des cuites avec cette annonce qui vient de tomber si soudainement. Dès la fin de la rencontre phare de la soirée sur antenne nationale, opposant les Warriors aux Grizzlies, c’est le toujours très à l’affût journaliste d’ESPN, à savoir Marc Stein, qui a provoqué une véritable déflagration sur les réseaux sociaux via son compte Twitter.

Screenshot 2014-12-17 at 04.39.00

« Selon plusieurs sources, Jabari Parker des Bucks ne terminera pas sa saison rookie à cause, semble-t-il, d’une déchire des ligaments de son genou. »

Escorté par deux de ses camarades au cours du troisième quart-temps contre les Phoenix Suns lundi soir, Jabari Parker souffre bel et bien d’une déchirure et non d’une foulure, comme diagnostiquée sur les premières analyses. Très souvent aligné dans le cinq majeur au poste 4, l’ancien Blue Devil de la prestigieuse fac de Duke devra donc prendre son mal en patience depuis le banc et regarder ses partenaires se débrouiller sans lui afin de valider leur ticket pour les prochains PlayOffs. De plus, son absence prolongée laissera de fait un boulevard à son rival des Wolves, autrement dit Andrew Wiggins, allant, sans aucun doute dorénavant, glaner en solitaire le titre de ROY de la saison. Sélectionné en deuxième choix lors de la dernière Draft, l’enfant de Chicago, âgé de 19 piges à peine, tournait à 12,5 points et 5,6 rebonds de moyenne par match pour ses premiers pas remarqués au sein de la Grande Ligue. Regrettable, n’est-ce pas ?

Ainsi, tout comme Julius Randle auparavant, le rookie des Bucks met, indépendamment de sa volonté, un terme à sa première pige dans l’élite, la faute à une pénétration anodine dans la raquette et des appuis mal posés. Lui souhaitant un prompt rétablissement, on espère tout de même que J-Kidd n’ira pas noyer son chagrin dans la « tise » pour autant… Courage et reviens-nous vite, petit Cerf !

Sa blessure en images, survenue lundi dernier dans l’Arizona :

Source texte : ESPN

Source image : NBA League Pass

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top