Kings

DeMarcus Cousins hospitalisé mais pas à l’asile. Les temps changent.

Absent depuis la défaite face à Houston le 26 novembre dernier, DeMarcus Cousins fait défaut à son équipe. Et cela devrait durer encore quelques jours, puisque le pivot des Kings a été admis à l’hôpital pour soigner son infection virale qui le tient éloigné des parquets depuis une semaine.

C’est un coup dur pour Sacramento. La franchise avait bien débuté la saison (9-5) mais vient d’enchainer 3 défaites sans son pivot, et se retrouve tout juste à l’équilibre maintenant. Et comme les Kings n’ont remporté aucun des 14 derniers matches joués sans Cousins, difficile d’être optimisme pour cette fin de semaine puisqu’il ne devrait pas revenir avant mardi prochain face à Toronto.

On imaginait bien que DeMarcus couvait quelque chose. Seulement 2 fautes techniques en 15 matches et une maturité inédite pour lui, il ne pouvait qu’être malade. Auteur pour l’instant de la meilleure saison de sa carrière avec 23,5 points à 51,2 %, 12,6 rebonds, 2,4 passes, 1,1 interception et 1,4 contre, Cousins semble avoir profité de son séjour chez Team USA cet été pour franchir un palier, comme de nombreux joueurs avant lui. Mais aujourd’hui il a besoin de repos et d’un traitement adapté, comme l’ont annoncé les médecins des Kings, et l’équipe devra faire sans lui vendredi (face à Indiana) et samedi (face à Orlando).

Espérons pour Sacramento que DeMarcus Cousins sera rapidement opérationnel si la franchise veut bousculer la hiérarchie à l’Ouest et arracher les PlayOffs. Mais dans une conférence aussi dense, la moindre absence d’un joueur majeur se paie cash et vous vous retrouvez vite à la traine. Demandez au Thunder.

Source texte : NBC Sports

Source image : www.al.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top