Jazz

Le Jazz perd définitivement la boule : Alec Burks prolongé pour 42 millions sur 4 piges !

A la manière d’un Rick Ross éméché qui rameute un fourgon de la Brink’s pour « make it rain » pas moins d’un million de dollars en boîte de nuit, la franchise d’Utah a donc fait pleuvoir les billets verts sur le boule la table à manger du jeune Alec Burks qui pourra s’empiffrer à loisir pour les quatre prochaines saisons.

Suite au nouveau contrat faramineux signé par la NBA sur les droits TV, les dirigeants de franchise mormone n’ont plus aucun scrupule à faire sauter la banque pour prolonger leurs joueurs, même au-delà de tout sens commun. Nouvel exemple de cette tendance propice à faire des folies, l’arrière Alec Burks vient de signer une extension faramineuse de près de 42 millions sur 4 ans (une extension pouvant monter à 45 millions avec les différentes clauses comprises dans son contrat) ! Le mot « faramineux » en est même faible au regard du montant qui sera inscrit sur ses futurs chèques…

Arrivé dans la Grande Ligue en 2011, Burks, 23 ans à peine, rejoint Gordon Hayward et Derrick Favors dans la catégorie des éléments à l’abri du besoin chez le Jazz. En carrière, il comptabilise pour le moment 9,8 unités, 2,7 rebonds et 1,8 passe par match, commençant par ailleurs sa quatrième saison dans l’élite sur les chapeaux de roues avec 16,5 points de moyenne lors des deux premiers games disputés en 2014/2015. Une statistique assez illusoire qui a néanmoins dû confirmer les prédispositions fomentées par la direction du Jazz à son égard, visiblement conquise et éperdument amoureuse du natif de Grandview dans le Missouri.

En résumé, Quin Snyder et le Utah Jazz misent gros, très gros, sur le potentiel de Burks, privilégiant l’adresse du numéro 10 plutôt que la puissance du pivot turc, Enes Kanter. Un choix honorable en principe mais qui perd en justesse quand on pense à la somme évoquée plus haut. Il faudra cependant s’habituer à voir défiler ce même type de chiffres exorbitants à l’avenir, si ce n’est plus pour des joueurs de plus gros calibre encore. Demandez donc à Eric Bledsoe ou à Ricky Rubio, histoire de savoir ce qu’ils en pensent…

Source texte : Yahoo! Sports

Source image : Scott G Winterton – Deseret News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top