Heat

LeBron James : «Je n’ai pas besoin de « flopper ».»

Depuis le début des Finales de Conférence à l’Est, les Pacers se sont beaucoup plaints du fait que les joueurs du Heat «floppaient» trop souvent à leur goût.

Franck Vogel, qui a reçu une amende de 15 000 dollars pour s’être permis de critiquer les arbitres qui ne sanctionnaient pas les flops du Heat, enfonçait le clou hier en conférence de presse :

« Je pense que ce n’est pas nouveau, je ne suis pas pour le flopping. »

Dans la même lignée que son coach, Roy Hibbert a son idée sur le flopping :

« Les joueurs floppent tout le temps. C’est triste à dire. »

Côté Miami, les joueurs ne voient pas les choses comme leurs adversaires du moment. Pour eux, le flopping peut être une stratégie voire un «art». LeBron James, qui dément formellement être un «flopper», a d’ailleurs un avis bien précis sur la question :

« Certains le font (flopper) depuis des années, ils essaient juste de tirer avantage d’une situation. Quelque soit la manière dont vous pouvez prendre un avantage sur votre adversaire afin d’aider votre équipe à gagner, vous devez le faire. Je n’ai pas besoin de flopper. J’ai un jeu agressif. Je ne floppe pas, je n’ai jamais été un de ces gars. »

Le ton est donné pour ce match 4 qui s’annonce bouillant. Indiana met la pression sur les arbitres. Lebron James n’apprécie pas. L’intensité promet d’être à son comble dans quelques heures à la Bankers Fieldhouse d’Indiana.  

Source ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. @MDSQGRDN

    28 mai 2013 à 19 h 03 min at 19 h 03 min

    RT @TrashTalk_fr: LeBron James : «Je n’ai pas besoin de « flopper ».» http://t.co/lkR7Hs6pxh

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top