Spurs

“Ce qu’ils m’ont fait subir, je ne comprends pas” : Dejounte Murray tire à balles réelles sur les Spurs

Dejounte Murray 20 janvier 2023

Il en avait gros sur la patate là.

source image : YouTube

Dejounte Murray s’est exprimé sur son temps chez les San Antonio Spurs et sur Tony Parker. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’y va pas de main morte. De manière justifiée ? Attention, il s’agirait de ne pas oublier ce que les Éperons ont apporté à l’arrière des Hawks. 

De passage dans le podcast All the smoke de Matt Barnes et Stephen Jackson, Dejounte Murray est revenu sur son passage aux Spurs, où il aura passé six ans. Au micro, DM révèle notamment que Tony Parker ne l’a pas encadré et n’a pas joué son rôle de mentor auprès de lui. Attention, le gars n’a pas pris de pincettes.

“La première année passe, on me lance dans le grand bain lors des playoffs contre les Rockets. Puis ma deuxième année, ils voient que je reviens, que je deviens plus fort, que je m’améliore. C’est l’année où j’ai pris la place de Tony. (…) Tony n’a pas aimé ça. Je sais qu’il n’a pas aimé. Parce que si ça lui plaisait, il m’aurait encadré comme il aurait dû le faire. Il ne serait pas allé à Charlotte. Il serait resté.”

Le joueur de 26 ans ajoute également que selon lui même, les Spurs n’ont jamais réellement cru en lui et qu’il n’a jamais réellement eu de chance d’être performant.

“Ils font venir un meneur de jeu argentin (Nicolas Laprovittola) qui est proche de Manu (Ginobili) et qui joue devant moi. Rappelez-vous que j’étais déjà derrière Tony, Patty (Mills), ils jouaient avec mes nerfs. Ils essaient de voir s’ils peuvent vous briser. Ils veulent que tu te brises toi-même. Ce qu’ils m’ont fait subir, je ne comprends pas. Les gens ne réalisent pas que j’ai traversé tant de choses.”

L’arrière des Hawks ajoute également que son passé difficile, qui va à l’encontre des valeurs de la franchise texane, a joué en sa défaveur auprès de Gregg Popovich. Bon, ça commence à faire beaucoup là.

“J’ai l’impression qu’ils m’ont recruté, mais que les choses qui circulaient sur moi qui venaient du quartier : un entourage de 30 personnes fumant et buvant, des articles sur le fait que je me sois battu, ruinaient leur réputation de ce qu’ils représentent en tant que Spurs. Je pense que c’est ce qu’ils ont pensé, mais ils ne me l’ont jamais dit.”

Le natif de Seattle s’exprimait donc sur son ancienne franchise pour la première fois depuis son départ, et l’a explosé sans aucune retenue, à noter toutefois que l’ambiance du podcast le permettait. Même si les choses ont fonctionné sportivement (il était All-Star la saison dernière), visiblement c’était plus compliqué sur le plan humain, et DM en a encore gros sur la patate. Ceci expliquerait également la décision des Spurs de l’avoir tradé cet été.

Pour autant, cracher de telle sorte dans la soupe qui vous a permis d’atteindre les étoiles… Mouais culotté un peu. Surtout pour un joueur qui a connu un été mouvementé sur le plan médiatique pour des embrouilles avec certains autres membres de NBA.

Source texte : Basket News

2 Commentaires

2 Comments

  1. julien

    26 janvier 2023 à 11 h 42 min at 11 h 42 min

    IL A L AIR CHARMANT CE JEUNE HOMME…

  2. Brach

    27 janvier 2023 à 9 h 54 min at 9 h 54 min

    Et c’est pas Stephen Jackson qui allait défendre TP et les Spurs…

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top