Grizzlies

[Débrief] Game 3 : Les Grizzlies restent impuissants

Rien à faire. Memphis n’a toujours pas réussi à accrocher une victoire  face à ces Spurs, manifestement déterminés à aller en Finales NBA. Menés par un duo Duncan/Parker toujours infernal, les Spurs peuvent maintenant souffler après cette victoire en prolongation 103 à 92. Car le plus dur est fait, et pour Memphis, on ressent comme un sentiment d’impuissance….

 Ce qu’il s’est passé:

La rencontre avait pourtant bien débuté pour Memphis. Ou plutôt mal débuté pour San Antonio, et surtout notre cher ami Tony Parker. Pertes de balles, pertes de balles et… Pertes de balles. Voilà comment résumer ce 1er quart temps pour les Spurs. Tony fait de mauvais choix en attaque (4 T.O), et Memphis en profite. Résultat, San Antonio est mené 29 à 13, dont 11 points encaissés sur des « turnovers ». Mais ne vous inquiétez pas, vous connaissez les Spurs. La tendance va vite s’inverser en 2e quart, et on reprend vite les bonne habitudes des deux côtés. Memphis est toujours aussi brouillon en attaque (39,2% de réussite aux tirs sur le match), alors qu’en face, l’armada de Popovich retrouve son jeu (50% de réussite), construit autour de ces deux hommes: Tony Parker (26 points) et Tim Duncan (24 points). Le jeu basé sur le Pick And Roll proposé par Coach Pop’ va complétement déstabiliser la défense, pourtant solide, des Grizzlies, qui ne trouvera pas la solution pour empêcher les (trop) nombreux shoots ouverts des Spurs. Malgré cela, suspens il y aura pendant toute la rencontre. Après un shoot au buzzer manqué par Mike Conley (20 points), nous avons eu le droit à la 2ème prolongation de cette série. Prolongation malheureusement sans suspens. Marc Gasol (16 points 14 rebonds et 0/3 aux tirs en prolong.) n’y arrive plus, tandis qu’en face, Duncan (7 points en prolongation), Parker (5 points) et même Splitter (6 points) permettent à San Antonio de remporter le match… Et peut-être même la série?

Ce qui aurait dû se passer:

Là où Memphis devrait dominer, c’est dans la peinture. Sauf que si on regarde les chiffres de plus près, c’est loin d’être le cas. Memphis a scoré 42 points « in the paint » à 21 sur 51 aux tirs contre…  58 points à 29 sur 46 pour les Spurs. Il y a comme un problème on dirait. Problème lié à l’incapacité du duo Gasol/Randolph à dominer. Les deux joueurs ont certes combinés 30 points et 29 rebonds à eux deux cette nuit, mais avec un 12 sur 32 aux tirs. Pas joli joli pour des joueurs censés apporter des paniers « à haut pourcentage ». En face, le duo Duncan/Splitter est beaucoup plus efficace, avec 35 points à 16 sur 24 aux tirs. Memphis va devoir trouver des solutions, et vite, car les vacances approchent…

Les réactions des deux côtés:

« C’est une très bonne victoire. Maintenant, il ne faut pas s’enflammer. On sait qu’il y a encore un match à gagner et surtout, on sait de quoi Memphis est capable. Jamais une équipe n’a réussi à remporter une série  après avoir perdu les trois premières rencontres. Je n’ai donc pas envie de rentrer dans l’histoire de cette manière. J’ai toujours en tête la saison dernière. On menait 2-0 et on a perdu quatre fois d’affilée en finale de conférence. Restons donc concentrés pour gagner ce dernier match qui nous enverra en finale. » Tony Parker

« C’est juste une question de trouver notre rythme offensivement. Nous savons qu’on joue lentement, alors ils ont le temps de contester nos shoots, et ils nous obligent à en prendre des mauvais. On doit trouver le moyen de jouer plus vite. » Tayshaun Prince

Le prochain match:

Mardi 28 Mai, au FedEx Forum de Memphis, 3h sur vos écrans.

1 Comment

1 Comment

  1. @JoowBaaby

    26 mai 2013 à 13 h 56 min at 13 h 56 min

    RT @TrashTalk_fr: [Débrief] Game 3 : Les Grizzlies restent impuissants http://t.co/qEcvz4QPVG

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top