News NBA

La NBA va filer un trophée au meilleur bilan de la ligue : cool, Chris Paul va pouvoir s’acheter une armoire

Trophée Podoloff 7 décembre 2022

Enfin un trophée pour Melo… ah bah non toujours pas.

Source Image : Twitter NBA

On connaissait le trophée Larry O’Brien, qui récompense l’équipe championne à l’issue des Playoffs. Nous allons maintenant découvrir le trophée Maurice Podoloff, qui saluera les accomplissements de l’équipe au meilleur bilan de saison régulière.

Les Suns vont pouvoir souffler : la saison n’est pas totalement perdue ! Contrairement à cette balle. Mais blague à part, cet ajout s’inscrit dans une dynamique enclenchée par la Ligue depuis les dernières années. La NBA cherche perpétuellement à se moderniser et à créer toujours plus d’évènements médiatiques, comme on l’a vu il y a quelques jours avec l’annonce du léger raccourcissement de la saison régulière la saison prochaine, suite à l’instauration du “In-Season Tournament”.

La dernière trouvaille en date d’Adam Silver ? Un nouveau trophée, tout beau tout neuf, inventé pour récompenser l’équipe terminant la saison régulière avec le meilleur bilan de la Ligue. Nommé d’après le premier président de la ligue de 1947 à 1963, Maurice Podoloff, il partage ce “naming” avec le trophée… de MVP. De quoi se demander si la NBA n’envisagerait pas de renommer le trophée du Most Valuable Player. Après la création des trophées Larry Bird et Magic Johnson la saison dernière, pour souligner la performance des deux MVP des Finales de Conférence, on peut facilement imaginer que le nom d’une autre légende (Michael Jordan peut-être ?) sera prochainement utilisé à cette fin.

On connaît quelques équipes qui auraient bien voulu qu’un tel trophée existe en leur temps (On pense fort à John Stockton et Karl Malone), c’est désormais chose faite. La NBA en a aussi profité pour révéler les nouveaux designs des awards d’Executive of the year, de Sportsmanship (Trophée Joe Dumars), de Teammate of the year (Trophée Twyman-Stokes) et de Coach of the year (Trophée Red Auerbach) : on vous laisse vous faire votre avis, mais ici on valide fort.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top