Lakers

Anthony Davis est dans la matrice : 55 points et 17 rebonds à Washington, AD est inhumain depuis trois semaines

Bonne petite perf comme dirait l’autre.

Source image : YouTube

Énorme carton cette nuit pour Anthony Davis à Washington, et victoire des Lakers face aux Wizards, histoire de lier l’utile à l’agréable. Depuis trois semaines l’intérieur aux sourcils fournis est sur une autre planète, une planète de MVP, celle où il devrait être chaque soir de sa vie depuis dix ans.

55 points, 17 rebonds et 3 contres.

22/30 au tir dont 2/3 du parking, 9/9 aux lancers.

On vous épargne l’évaluation TTFL (98 points bordel de bazar), mais sachez évidemment que la perf d’Anthony Davis hier soir est entrée directement dans la liste des soirées les plus chaudes de la saison. Le deuxième plus gros total de points derrière les 59 unités de Joel Embiid, le premier carton en 50/15/3 à plus de 70% au tir depuis… Pat Ewing en 1990, ouais t’étais pas né mon coco, ou encore le premier Laker de l’histoire à claquer un 40/10/3 deux soirs de suite. On pourrait continuer des heures, en disant par exemple que jamais personne n’avait collé 55 points aux Wizards le même jour qu’une victoire de la France face à la Pologne, mais attardons-nous plutôt sur les images, car sachez que le crime a été filmé, que c’est beau la technologie.

Ce match donc ? Une pu*ain de démo individuelle, de celui qui explose tout le monde depuis maintenant une vingtaine de jours et qui ne fait plus rire PERSONNE.

Anthony Davis stats 5 décembre 2022

Intéressant de noter que depuis l’implosion les Lakers sont en 7-2, après tout c’est le plus important, et si la franchise californienne semble retrouver des couleurs, son pivot a donc actionné une nouvelle fois cette nuit la touche… intouchable. Kristaps Porzingis est passé pour un enfant, Deni Avdija est un enfant, et à de nombreuses reprises on a senti la raquette des Wizards tout simplement démunie face à tant de puissance, comme sur ce rebond offensif d’AD suivi d’un énorme tomar façon sex Shaq sur le pauvre Daniel Gafford, qui n’avait peut-être bien jamais vu ça de sa vie. LeBron James a régalé son pivot, Dennis Schroder et Russell Westbrook aussi, et au final ça donne une nouvelle correction, la plus grosse de sa saison, et des Lakers qui avancent, doucement, et qui ne ressemblent en tout cas plus à la bouillie d’équipe du tout début de saison.

55 points, 17 rebonds, 3 contres, 1 victoire, 10 victimes. Le match d’Anthony Davis cette nuit à Washington ? C’était pas un match de basket, c’était une exécution publique, et cette dangereuse personne commence à être coutumière du fait.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top