Timberwolves

Rudy Gobert perd ses nerfs face au Thunder : balayette et embrouille avec Kenrich Williams, le pivot des Wolves expulsé

Rudy Gobert Wolves 4 décembre 2022

Rudy Gobert et Kenrich Williams ne partiront pas en vacances ensemble.

Source image : NBA League Pass

Opposé au Thunder avec ses coéquipiers de Minnesota, Rudy Gobert s’est fait expulser durant le deuxième quart-temps suite à une altercation avec Kenrich Williams. La soirée a tourné court pour le pivot tricolore. 

Mais que s’est-il donc passé entre Rudy Gobert et Kenrich Williams ? Tout part d’une action pourtant assez anodine. Kenrich Williams attaque le cercle, sort le petit floater et s’effondre au contact de Rudy. Celui-ci se prend les pieds contre son adversaire et s’écroule à son tour. Jusque-là rien de bien fameux, on peut voir ça à chaque match. Alors que l’ailier du Thunder se relève, Rudy lui fait alors un croche-patte et le joueur d’OKC se vautre. Dans le jargon, on appelle ça une magnifique balayette. Forcément, c’est pas très apprécié en face et ça commence à s’expliquer avec les bras. Les deux joueurs sont alors rapidement séparés par les arbitres et leurs coéquipiers.


Après visionnage, les hommes en gris estiment qu’il s’agit d’un contact non nécessaire et excessif et sanctionne l’intérieur d’une flagrante 2, Williams s’en sortant avec une technique. Le match de Rudy aura donc duré… 9 minutes.  On serait quand même bien curieux de connaître le début de l’affaire car Gobert n’est pas du genre à perdre ses nerfs en deux secondes. Est-ce que son adversaire lui aurait balancé quelques mots doux qui ne seraient pas passés au moment de se relever ? On verra si le Big man livre sa version des faits. Il faudra aussi scruter si la NBA décide d’infliger une suspension supplémentaire à Gobert, comme elle a pu le faire avec Pat Beverley il y a pas si longtemps.

Rudy Gobert et Kenrich Williams ne partiront pas en vacances ensemble. Le pivot des Bleus a dégoupillé et les arbitres l’ont renvoyé à la douche avec un peu d’avance. 

Source image : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top