L'Apéro

Cleveland Cavaliers : ces Cavs sont-ils encore plus forts que prévu ? Apéro TrashTalk

Il est là notre premier « vrai » apéro de la saison, après deux vidéos de conclusions hâtives qui servent davantage à lâcher de la grosse take bien baveuse pour  ceux dont on ne parlera plus dans deux mois. Là ça cause, cette fois-ci ça ne rigole plus du tout, et on espère que le légendaire TrashTalk Curse n’agira pas sur… les Cavs? Car c’est bien des Cavs dont on parle ce soir, les presque invincibles Cavs.

Pour passer une soirée au chaud sous la couette tout en apprenant quelques infos utiles dans la bonne humeur c’est juste ici !

Huit victoires, une défaite, les Clippers qui se présentent ce soir. Qu’il est beau ce début de saison dans l’Ohio, et pour la première fois depuis les années 90 les Cavs font vraiment peur… sans LeBron James. Les forces de la franchise de Cleveland en ce début d’exercice ? Un duo d’arrières explosif, avec un Donovan Mitchell en mode MVP et un Darius Garland qui n’a joué que deux matchs mais ça suffit pour régaler, un duo d’intérieurs infranchissables en défense (Jarrett Allen et Evan Mobley), un roster équilibré entre les jeunes cracks et quelques vétérans qui font le taf (Kevin Love, quel bonheur) et un groupe qui semble merveilleusement bien vivre sous la houlette d’un JB Bickerstaff de toute façon assez connu pour être un bin ambianceur à défaut d’être un fin stratège. 8-1 donc, seuls les Bucks ont fait mieux, et le ressenti compte d’ailleurs plus que le bilan, à l’heure où on tente surtout de construire quelque chose de solide sans mettre la charrue avant les bœufs.

Allez, apéro, TrashTalk Curse on n’espère pas, et ça commence dès ce soir face à Paul George et ses Georgettes !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top