Jazz

Rudy Gobert et les Wolves surpris à domicile par le Jazz : 132-126, les Mormons ont joué un bien vilain tour à leur ancien pivot

Rudy Gobert Wolves 22 octobre 2022

Le Jazz a pris le dessus sur les Wolves de Rudy Gobert.

Source image : NBA League Pass

Seulement deuxième match pour Rudy Gobert avec les Wolves et déjà l’heure des retrouvailles avec le Jazz ! Malheureusement pour le pivot tricolore, ses anciens camarades sont venus lui jouer un vilain tour en l’emportant à Minnesota, 132-126.

Pour les stats du match entre Rudy Gobert et son ex, suivez le lien magique. 

Mais que se passe-t-il donc du côté de Salt Lake City ? Alors qu’on leur prédisait une saison dans les bas-fonds avec un Victor Wembanyama en tête, la franchise d’Utah est pour le moment sur un sans faute avec deux victoires en deux matchs. Au tableau de chasse, pas deux banales équipes de Lottery remplies de jeunes mais deux prétendants à une place dans le Top 5 à l’Ouest, tout simplement. Après en avoir collé 20 aux Nuggets de Nikola Jokic, la joyeuse troupe de Will Hardy s’est cette fois offert les Wolves, et sur leur terrain de surcroît. En face, une équipe plutôt bien solide et surtout un visage familier, celui de Rudy Gobert. Pour cette première face à son ancienne équipe, l’intérieur des Bleus a été solide avec 9 points, 23 rebonds (dont 10 offensifs !) mais aussi deux contres. Pas suffisant pour venir à bout des Mormons, qui ont pourtant compté jusqu’à 17 points de retard en première mi-temps !

Curieuse équipe que celle d’Utah, construite un peu à l’arrache via les restes de plusieurs trades XXL, avec des garçons plus ou moins en transit mais qui ne lâchent rien pour autant. Les coups de chaud de Jordan Clarkson, un Lauri Markkanen qui se rappelle de sa version EuroBasket, le toujours surprenant mais précieux Kelly Olynyk, et même un Mike Conley maladroit mais capable de planter le tir le plus important en prolongation pour passer devant au finish. Curieux mélange que voilà ! C’est surprenant, ça sort un peu de nulle part mais le Jazz est pour le moment la surprise de cette première semaine de régulière. Une bien belle surprise !

Côté Minny, on pourra sans doute nourrir quelques regrets. Après avoir arraché la prolongation et avec un public qui poussait fort, les Wolves semblaient en bonne position pour faire tourner la rencontre en leur faveur mais le Jazz s’est montré plus tueur en overtime, à l’image de ces deux lancers laissés en route par Rudy Gobert à 30 secondes du terme alors qu’il n’y avait que… deux points d’écart. Si les Loups veulent se faire une place de choix dans le gratin de l’Ouest, c’est le genre de match qu’ils ne peuvent pas laisser en route. On est bien curieux de voir aussi l’évolution des leaders sur les prochaines semaines. Edwards s’est bien repris ce soir mais Karl-Anthony Towns semble avoir besoin de temps pour se faire à son nouveau poste et il a encore bien dévissé face à Utah (9/25), avec heureusement une belle montée en puissance sur la fin de match pour sauver sa prestation. On attend mieux du chat le plus connu du Minnesota.

Retrouvailles perdantes pour Rudy Gobert face au Jazz ! Jordan Clarkson et ses copains sont venus jouer les trouble-fête à Minneapolis et le tank ne semble pas encore de rigueur à Salt Lake City. Les Mormons peuvent-ils surprendre leur monde cette saison ? 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top