Lakers

Russell Westbrook a touché le fond hier soir : 0/11 au tir, les fans qui prennent peur quand il shoote et toujours pas de victoire pour les Lakers

Russell Westbrook

Un nouvel épisode de Bob le bricoleur disponible chaque soir de match !

Source : YouTube

20 octobre 2022. C’est le deuxième match de la saison pour les Lakers. Il en reste 80 à jouer et pourtant une vieille odeur émane déjà de Los Angeles. Et si ce n’est pas une odeur de transfert, on peut dire que quelqu’un s’est laissé allé aux toilettes du Staples car hier soir, la performance offensive de Russell Westbrook a fait tourner des têtes, dans le mauvais sens du terme. 0/11 au tir pour 2 points et une défaite à l’arrivée. Et puis quoi encore ?

Loin de nous l’envie de tomber sur Russell Westbrook et de ne lui faire que des reproches, mais il faut bien avouer que ça va être difficile de voir du positif de son match face aux Clippers hier soir. En tout cas offensivement. Car si le meneur natif de Californie a balancé briques sur briques toute la soirée, il a quand même été important défensivement : 5 interceptions et des stops importants dans le money time, notamment sur Kawhi Leonard. Voilà, on a parlé du positif, on peut se mettre à table. Sans appétit, mais quand il faut y aller il faut y aller.

shot chart Westbrook

Quand on voit la shot chart de Russ West hier soir, on a l’impression d’être en cours de géographie au collège dans le chapitre sur les différentes zones ou La Croix Rouge est basée. Vous l’aurez compris (ou pas) via cette métaphore toute claquée, Westbrook n’a pas mis un seul tir. 0/6 du parking et 0/5 à l’intérieur de l’arc. Aucun panier marqué mais il a réussi à “sauver” la feuille de stats en inscrivant 2 lancers francs et ainsi éviter la bulle. La dernière fois qu’il n’avait pas marqué ? C’était en 2016, mais il s’était fait expulser dès le deuxième quarttemps. Personne n’a été expulsé hier soir, à l’exception de son adresse, et la performance offensive du meneur fait réfléchir quant à sa place dans cette équipe et surtout dans le dispositif offensif des Lakers, qui n’existe pas d’ailleurs. Il n’est évidemment pas le seul à blâmer dans ce match en terme de parpaings, car ses potes Patrick Beverley et Kendrick Nunn ont suivi de très près dans ce qui est construction BTP : 5 points à 1/7 et 0 points à 0/7 pour les deux arrières qui se cachent bien derrière les chiffres de Westbrook qui malheureusement prend toute la foudre en pleine poire.

Les tirs du Brodie n’étaient pas spécialement mauvais ou forcés mais le sort s’est acharné sur lui, même sur les lay-ups qu’il a l’habitude de mettre depuis des années maintenant, en transition et/ou au contact. La défense des Clippers était prête et même quand ce n’était pas forcément les cas, la balle ne voulait tout simplement pas rentrer dans le panier. Tyronn Lue avait même fait le choix de laisser Westbrook libre derrière l’arc, choix plutôt judicieux visiblement. Quand il a été demandé à Russ ce qu’il a pensé de sa performance globale en après-match, il a simplement répondu “Solide. J’ai joué dur. C’est tout ce qu’on me demande”. Si on parle d’un point de vue matériau il n’a pas tort, la brique est un objet très solide, mais le propos n’est pas là et il ne semble donc pas spécialement prêt à se remettre en question pour essayer d’avancer. Son attitude dans le vestiaire avec les journalistes était plus froide qu’un Kawhi Leonard au congélo, et il donnait des réponses on ne peut plus courtes à des questions qui auraient mérité plus mûre réflexion.

Clairement, l’ambiance pue autour de Westbrook et étant donné le début de saison des Lakers – et ce match de Russ West – des mouvements sont encore plus à envisager, alors que c’était déjà le cas pendant toute l’intersaison. En attendant, on espère franchement qu’il arrivera à redresser la barre car ce qu’on a vu hier était clairement cataclysmique et HEUREUSEMENT qu’il s’est rattrapé de l’autre côté du terrain, même si encore une fois ça n’a pas suffi à assurer la victoire pour les Lakers. Le problème de l’adresse extérieure et du manque de snipers sur lequel LeBron James mettait le doigt est encore plus accentué ici et quand on pense à ce que pourrait proposer un Buddy Hield dans ce système… ça fait réfléchir pour la suite de la saison non ?

Il y a la performance, il y a l’attitude et il y a le manque de victoires : le début de saison de Westbrook est franchement catastrophique – osef du match contre les Warriors, les Lakers étaient claqués de manière générale – et le nuage est déjà très gros au dessus du Staples Center. Courage aux fans pour la suite de la saison, et courage à Westbrook qui clairement ne vit pas bien la situation dans sa ville natale. On surveillera la suite de très, très près.

1 Comment

1 Comment

  1. Coolstyle

    21 octobre 2022 à 12 h 17 min at 12 h 17 min

    Ca commence à être dur de voir Russ comme ça. Vivement son trade vers une équipe qui feat mieux avec son style. Il est en grand manque de confiance… Grosse défense tout de même hier.

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top