Warriors

Les 5 grandes questions des Golden State Warriors sur la saison NBA 2022-23 : back-to-back ou gueule de bois à venir dans la Baie ?

Confirmer après avoir gagné, sacré défi pour ces Warriors-là.

Source image : YouTube

Chaque saison NBA apporte son lot d’interrogations et d’intrigues. C’est tout le temps la même chose, à quelques jours de la reprise. Quel joueur va performer ? Quel coach sera viré ? Qui suis-je ? Dans quelle étagère ? Où courge ? Pour chacune des 30 franchises, nous avons sélectionné les 5 grandes questions édition 2022-23, et le siège du jour est attribué aux Golden State Warriors. 

Quel impact aura l’incident avec Draymond Green ?

La vidéo a choqué tout le monde. En plein entraînement, Draymond Green a lâché une grosse patate à Jordan Poole et comme l’incident a été rendu public, il a été multiplié par 100. On vous passe les détails qui ont mené à cette altercation (vous pouvez les retrouver juste ici), mais on peut quand même se demander quel impact aura cette dernière sur les Warriors cette saison. Certes Draymond s’est excusé publiquement après avoir pris un peu de recul sur la situation, certes Jordan Poole a rapidement réussi à passer à autre chose au vu de ses grosses performances en pré-saison et il a même – comme par hasard – pris une grosse extension dans la foulée, puis les Dubs ont déjà traversé d’autres moments de grosse tension par le passé… mais une ligne a clairement été franchie et aux yeux du coach Steve Kerr, c’est même la crise la plus grave depuis qu’il se trouve sur le banc de Golden State. Est-ce que cet épisode restera comme un mauvais souvenir de pré-saison, ou planera-t-il sur toute la saison des Warriors jusqu’à provoquer des incidents supplémentaires lors des semaines ou mois à venir ? La question est légitime.

Quand Stephen Curry va-t-il enfin ralentir la cadence ?

Réponse, quand il prendra sa retraite.

Le champion en titre aura-t-il une gueule de bois ?

C’est la question qu’on se pose pour chaque équipe qui vient de remporter le titre suprême. On le sait, c’est déjà très difficile d’arriver au sommet, ça l’est sans doute encore plus de le rester. Les Warriors sont d’ailleurs très bien placés pour en parler puisqu’ils ont réussi un back-to-back en 2017 et 2018 mais sont également tombés lors des Finales NBA 2016 et 2019. Cette année, les hommes de Steve Kerr auront une nouvelle fois une cible sur le dos à travers leur statut de meilleure équipe NBA et devront faire face à ce qu’on appelle le syndrome du champion. Bah oui, quand on sort de l’euphorie d’un titre, pas toujours facile de se remotiver pour une longue régulière de 82 matchs. On connaît beaucoup d’équipes championnes qui ont eu du mal à vraiment repartir de l’avant pour se mettre dans les meilleures conditions en vue d’un potentiel back-to-back. Les Warriors – qui ont perdu quelques role players précieux durant l’intersaison – suivront-ils ce chemin ou au contraire montreront-ils encore un meilleur visage que l’an passé ?

Quels jeunes doivent step-up cette saison ?

Sans aucun doute, les Warriors auront avant tout comme d’objectif d’arriver en forme en Playoffs pour défendre leur titre. Cela signifie que les cadres du groupe pourraient recevoir quelques RTT, ouvrant ainsi pas mal d’opportunités à certains jeunots. On le sait, les Dubs ont aujourd’hui ce luxe de toujours posséder leur noyau dur composé de Stephen Curry – Klay Thompson – Draymond Green, mais aussi d’avoir des garçons très prometteurs qui poussent derrière. Jordan Poole est le premier nom qui vient en tête, mais les Jonathan Kuminga, Moses Moody et James Wiseman ont très probablement une grosse carte à jouer cette année. Ils ont le talent, ils ont le potentiel, et surtout des profils qui peuvent donner une dimension supplémentaire au collectif de Golden State. On gardera également un œil sur le rookie Patrick Baldwin Jr., sélectionné en fin de premier tour par les Dubs il y a quelques mois et qui visiblement a déjà la cote du côte de la Baie de San Francisco.

Une saison complète de Klay Thompson ?

Victime coup sur coup d’une rupture d’un ligament du genou puis d’une déchirure du tendon d’Achille, Klay Thompson revient de très loin. Quand on l’a vu avec le trophée de champion dans les mains en juin dernier après deux saisons blanches, forcément on était hyper heureux pour le Splash Brother, qui a quand même connu une très longue traversée du désert. Mais ça y est, tout ça semble aujourd’hui derrière lui et pour la première fois depuis 2018, Klay a pu se préparer pendant l’été pour attaquer la prochaine saison du mieux possible. De quoi espérer une montée en puissance pour Thompson par rapport à la saison dernière ? Bien évidemment les Warriors vont continuer de rester prudents avec leur sniper, qui est resté sur la touche pendant plusieurs matchs de pré-saison. Il est certain qu’on ne verra pas Klay jouer 82 rencontres avec 35 minutes de moyenne par soir comme au bon vieux temps, et y’a de bonnes chances qu’il soit ménagé sur certains back-to-backs. Mais combien de matchs peut-il jouer ? Quelle charge de travail peut-il assumer ? Et surtout, peut-il un jour retrouver son meilleur niveau ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top