Communiqués TTFL

TrashTalk Fantasy League : plus nombreux et plus variés que jamais, les trophées font un retour fracassant

TrashTalk Fantasy League saison 8
Source image : TrashTalk

Ces petits anges semblaient être partis trop tôt… Depuis quelques saisons, en dehors des trophées classiques reconduits année après année, les défis avaient été laissés de côté. Il faut dire qu’avec le départ de Gérard – qui disposait de son propre award en TTFL – ces accomplissements n’avaient plus la même saveur. Mais il faut savoir avancer dans la vie, et c’est pourquoi la saison 8 de la TrashTalk Fantasy League va faire renaître de leurs cendres les défis et trophées.

Nombreux étaient les joueurs qui avaient réclamé leur retour. Il faut dire qu’au cours d’une longue saison NBA, ils apportent du piment à la TrashTalk Fantasy League. Bon ils peuvent aussi réserver quelques maux de tête : est-ce que je joue mon pick prévu ou est-ce que je tente celui soufflé par TrashTalk dans les défis pour assurer un badge et quelques TT$ ? Dilemme supplémentaire au moment de poser un joueur. Mais ces défis ne reposent pas seulement sur le choix d’un pick à une date précise pour faire gonfler votre compte en banque et votre armoire à trophées. Petites explications.

Compteurs TrashTalk Fantasy League

Le compteur de best picks est depuis longtemps présent dans les trophées TTFL. Il permet de voir comment les joueurs cumulent les meilleurs scores au cours d’une saison. Il reste bien évidemment en place, mais il ne sera plus seul. Il est en effet rejoint par trois camarades, un peu moins glorieux.

Tout d’abord le Lose meter. Grâce à cette mesure, vous pourrez savoir qui chie dans la colle et apprécie les scores négatifs. Après un déblocage au premier score négatif, deux autres paliers vous attendent après 5 picks puis 10 picks en dessous de zéro.

Si vous êtes un poil plus fort et que vous arrivez à sauver les apparences sans descendre dans le négatif, vous pourrez espérer aller chercher le Carrot meter. Si votre pick vous rapporte 0 point, alors vous débloquez le compteur et le badge de premier niveau. Pour les niveaux suivants, il faudra là encore répéter l’opération 5 et 10 fois. Attention cependant, le pick d’un joueur blessé/absent n’est pas pris en considération. Faut pas déconner non plus, ça serait trop facile.

Et puis surtout, cela nous permet d’avoir un quatrième et dernier compteur, toujours avec les mêmes paliers (1, 5 et 10) : l’Injury meter. Prenez un joueur au repos ou blessé et vous pourrez lancer cette course folle qui vous mènera de la blessure à l’ambulance puis à l’hôpital. Sincèrement, on ne vous le souhaite pas.

Best Picks ciblés

C’est une nouveauté. Certains Best Picks, en fonction du jour où ils seront acquis, débloqueront aussi des trophées. Que ce soit pour l’Opening Night, pour Thanksgiving (ou plutôt le lendemain), à Noël ou encore lors du MLK Day, les dates marquantes ne manquent pas lors d’une saison NBA. Il en sera de même en TrashTalk Fantasy League pouvez retrouver dès maintenant la liste sur le jeu.

On est quel jour ?

L’objectif ? Toujours faire Best Pick certains jours. Mais contrairement aux Best Picks ciblés où la date est précise, cette fois-ci c’est le jour de la semaine qui compte. Le lundi, qu’est ce qu’on mange ? Le mercredi, c’est Panzani. Attention, il y a aussi un piège avec la gueule de bois. Faites un zéro le samedi, et on vous aidera à décuver avec un trophée.

Défis du jour

C’est le grand retour, celui de la tentation de prendre un joueur à une date précise.

Le calendrier arrive très vite et vous pourrez le retrouver dans l’onglet Trophées de votre Hall of Fame. Petit spoiler, vous pourrez rire avec Kawhi contre San Antonio, parler français avec Rudy Gobert ou Evan Fournier lorsqu’ils se rencontrent ou encore venger les Kings de 2002 face aux Lakers. Ce n’est qu’un maigre échantillon des dizaines de défis qui vont rythmer la saison en TrashTalk Fantasy League.

Milestones TrashTalk Fantasy League

Petit à petit, il est possible de se forger un palmarès en TTFL. À force d’abnégation, de bons choix et d’un peu de réussite. Certains objectifs sont faciles (lier son compte à Twitter, faire un Best Pick, prendre un joueur de chaque équipe), d’autres plus touchy (dépasser les 70, 80, 90 au 100 points sur un pick). Mais que ce soit en one shot, sur une semaine, un mois ou toute la saison, il y a quelques étapes marquantes à atteindre. Vous pourrez retrouver ces milestones dans votre Hall of Fame et fixer ainsi vos objectifs.

Carton premium

Quand on pose un joueur premium en TTFL, on serre les fesses pour qu’il nous rapporte gros. Très gros. Car si avoir le nez fin en tapant un bon score avec des joueurs moins réputés est gratifiant, le kiff de voir une star exploser les compteurs est aussi immense. Alors si vous allez chercher les 70 points avec des candidats lascars habitués aux performances de haut niveau (Giannis, Steph, Harden, Jokic, Booker, Luka, Tatum, Ja, KD), vous aurez le droit à un petit trophée supplémentaire.

Au total, ce sont donc plus de 80 trophées qu’il est possible de débloquer lors de cette huitième édition de la TrashTalk Fantasy League. En attendant d’en mettre en place d’autres lors des prochains mois. Combien vont venir décorer votre maison ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top