Événements

TrashTalk a visité le nouveau Basket Center de Strasbourg : l’Alsace peut sourire, en voilà un complexe idéal pour les basketteurs et basketteuses

Basket Center Strasbourg
Source image : Basket Center Strasbourg

C’est le rêve de tous les passionnés de la balle orange : avoir un complexe basket accessible 7 jours sur 7 pour pouvoir tâter la gonfle du matin jusqu’au soir, qu’il pleuve qu’il vente ou qu’il neige. Un rêve désormais accessible pour les Strasbourgeois et Strasbourgeoises, qui ont le loisir de pouvoir disposer d’un nouveau Basket Center depuis la fin de l’année 2021. Allez, c’est l’heure de la visite.

Paris, Toulouse, Lille, Bordeaux, Clermont-Ferrand et Orléans possèdent leur propre Hoops Factory, Noisy-le-Grand possède « The One Ball », et Strasbourg possède à présent son Basket Center. La capitale alsacienne vient effectivement de se placer sur la carte des centres indoor de basket en France, offrant ainsi un lieu accessible à tous mêlant passion, partage et convivialité. Ce dernier, qui a été inauguré au mois de novembre 2021 sous l’impulsion du Comité Départemental de basket du Bas-Rhin et situé juste en face du Stade de la Meinau, est une structure d’environ 3 000 m² qui comprend notamment :

  • 3 terrains de basket 5×5 homologués FIBA Monde, pouvant se transformer en six demi-terrains de 3×3, ouverts à la location (8h à 23h en semaine, 10h à 22h le week-end)
  • une salle de renforcement musculation pour ceux qui veulent avoir la même condition physique que LeBron James
  • une machine à shoots pour tenter de devenir le prochain Stephen Curry
  • la technologie NGTV permettant de filmer les matchs sur les différents terrains, parfait pour revoir ses plus grands exploits et ses pires air-balls
  • un sportsbar permettant de regarder NBAextra entre potes
  • un restaurant, La Table de Marque, pour reprendre des forces après l’effort
  • un espace bien-être (sauna et massages) pour bien relâcher les muscles après avoir enchaîné les tomars
  • un mur d’escalade pour ceux qui veulent connaître la même sensation que Ja Morant quand il a grimpé sur Jakob Poeltl
  • une salle de réunion, toujours pratique pour les entreprises voulant organiser des séminaires

Ça, c’est pour les caractéristiques principales.

Mais le Basket Center, c’est surtout une offre diversifiée afin que chacun y trouve son compte. Envie de faire un basket entre copains après le boulot ou entre midi et deux ? Il suffit de réserver l’un des terrains dispos sur le site de la structure. Si vous préférez vous entraîner en solo, c’est possible également avec un coach individuel qui vous fera bien progresser. Et si votre kiff c’est d’enchaîner les tirs du parking, vous pouvez louer la fameuse machine à shoots. Des possibilités multiples donc, parmi d’autres encore.

Strasbourg, terre de basket

Avec pratiquement 15 000 licenciés, le Bas-Rhin fait partie de ces départements où la balle orange rebondit beaucoup et qui symbolisent le développement global du basket en France lors de la dernière décennie. En plus de la locomotive que représentent les joueurs bleu-blanc-rouge qui cartonnent dans le grand monde de la NBA (Tony Parker et Boris Diaw d’abord, puis Joakim Noah et Nicolas Batum, Rudy Gobert et Evan Fournier aujourd’hui), les belles performances de la SIG Strasbourg depuis le milieu des années 2000 alors que le club de football du Racing était au fond du trou ont participé à la hausse de l’engouement local autour du basket. Vous ajoutez à ça un pur produit maison en la personne de Frank Ntilikina qui est allé rejoindre la NBA en devenant le joueur français le plus haut drafté de l’histoire en 2017, et vous obtenez une culture basket de plus en plus forte au sein de la capitale alsacienne.

Mais pour lui faire honneur et faire face à une certaine saturation en matière d’infrastructures sportives, cela passe obligatoirement par la création d’équipements nouveaux et innovants. Des équipements qui répondent à une demande croissante des pratiquants ainsi qu’aux nouvelles formes de pratique. À une époque où la pratique libre – c’est-à-dire en dehors du cadre des compétitions traditionnelles – est de plus en plus recherchée et où de nouvelles modalités se développent comme par exemple le basket 3×3, il manquait à Strasbourg un endroit phare pouvant combler ces différents besoins. Certes, le parc de la Citadelle situé non loin de l’université représente déjà un lieu de rendez-vous incontournable pour les amoureux du basket souhaitant tâter la balle à n’importe quelle heure de la journée, juste pour le plaisir du jeu et pour sentir l’odeur du goudron. Mais le basket de rue connaît très vite des limites quand les terrains sont blindés, quand la météo s’en mêle, quand les équipements usés ne permettent plus une pratique optimale. C’est à ce niveau-là que le Basket Center entre en jeu.

Continuer à développer la pratique du basket, pour tous

Entre le bruit des chaussures sur le parquet, la musique en fond, les matchs de la nuit NBA rediffusés au bar et le petit agenda TrashTalk qu’on retrouve dans la mini-boutique en face de l’accueil, l’atmosphère de la balle orange se ressent tout de suite à l’intérieur du Basket Center. Mais la richesse de ce lieu ne réside pas uniquement dans la qualité des infrastructures, bien que les terrains homologués FIBA Monde offrent un confort de pratique certain ainsi que de nombreuses possibilités quant à l’organisation de futures compétitions. Cette richesse, elle réside surtout dans la diversité des personnes qui fréquentent le centre.

Licenciés et non licenciés, hommes et femmes, jeunes comme plus anciens, particuliers comme scolaires et entreprises… les profils qui font un stop au Basket Center sont nombreux. Certains y viennent pour prendre du bon temps, d’autres sont là pour améliorer leurs skills, ou tisser du lien social à travers la pratique du basket. Dès les premiers balbutiements du projet, cette diversité était au cœur de la vision du président du Comité Départemental de basket du Bas-Rhin Denis Oehler.

« Pour moi, le basket est vecteur de beaucoup de choses. Autant que ce soit au niveau sociétal, associatif ou personnel, il faut que tout le monde trouve sa place. »

– Denis Oehler, président du Comité de basket du Bas-Rhin

Tout le monde, et notamment ceux qu’on peut considérer comme faisant partie des publics défavorisés comme les jeunes évoluant dans des Quartiers Prioritaires de la Ville. Une centaine de gamins provenant des QPV Meinau et Elsau sont notamment passés par le Basket Center depuis son ouverture. Dans le cadre de stages « Génération Hoops » en collaboration avec les centres socio-culturels du coin, ils ont eu droit à une initiation gratuite dans une salle qui peut vite donner l’envie de se prendre pour Kevin Durant ou LeBron James.

« Pour nous, c’est important de faire découvrir notre sport mais aussi l’esprit d’équipe et les règles de vie qui l’accompagnent. À travers les stages qu’on peut mettre en place, cela donne l’impression à ces jeunes de jouer un petit peu quelque part en Amérique. »

– Denis Oehler, président du Comité de basket du Bas-Rhin

Léo Westermann et Nicolas Lang, Alsaciens de naissance qui évoluent aujourd’hui respectivement à Obradoiro (Espagne) et au CSP Limoges, auraient sans doute adoré évoluer dans une telle atmosphère lors de leurs jeunes années. Cependant, ce regret ne pèse pas lourd aujourd’hui face aux possibilités que peut offrir le Basket Center dans leur volonté de transmettre leur passion aux jeunots. Westermann et Lang ont notamment utilisé le centre en juillet dernier pour leur traditionnel camp d’été, ouvert aux différentes catégories d’âge et ne demandant pas de niveau minimum pour pouvoir y participer. Un camp qui s’est terminé en beauté à travers un match de gala opposant le duo Westermann – Lang aux participants du camp Upsilon, camp composé uniquement de joueurs pros et qui s’est également posé au Basket Center au cours de l’été.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Basket Center (@lebasketcenter)

Les coachs personnels qui sont présents sur place au quotidien possèdent une mission similaire, eux qui accueillent à l’occasion des jeunes désireux de se jauger et progresser avant de se lancer éventuellement dans la pratique compétitive au sein d’un club. En quelque sorte, le centre représente aujourd’hui une plateforme quatre étoiles qui permet tout simplement de rendre le basket plus accessible.

Rendre le basket accessible et par la même occasion s’en servir comme vecteur de lien social. Parce que la balle orange, c’est aussi et surtout ça. Un moyen de se rassembler, un moyen de partager, un moyen de se faire des copains autour d’une passion commune. C’est ainsi que le Basket Center a décidé de mettre en place une offre « Pick-up Games » destinée notamment aux solitaires qui souhaitent trouver une équipe sympa pour faire un basket le temps d’une soirée. Le concept ? Rien de bien compliqué. Tu t’inscris via le site ou l’appli du Basket Center, tu débarques tout seul, tu intègres une team puis tu joues. Et si ça passe bien avec tes coéquipiers d’un soir, y’a même moyen de partager un verre ou un burger après la douche.

« Ce sont des gens seuls qui s’inscrivent et qui viennent, et du coup on crée les équipes avec les gens qui sont là alors qu’ils ne se connaissent absolument pas. Maintenant, on arrive même à des rendez-vous avec des gens qui disent ‘on se revoit vendredi prochain’. Cela crée du lien. »

– Denis Oehler, président du Comité de basket du Bas-Rhin

Un lieu dynamique, vivant, prêt à accueillir tout le monde et à la portée financière des différents publics. Voilà ce qu’imaginait Denis Oehler quand le Basket Center n’était encore qu’une idée. Alors aujourd’hui, quand il voit occasionnellement les trois terrains être occupés en même temps sur l’ensemble d’une après-midi, à la fois par des jeunes que par des plus anciens, par des filles et des garçons, pour du 5×5 ou du 3×3, il ne peut pas s’empêcher de ressentir une grande fierté. Surtout que cette salle est sortie de terre en pleine crise sanitaire, crise qui n’a évidemment pas facilité le lancement du centre mais qui dans le même temps a permis à ce dernier de devenir un symbole de la réouverture des différentes infrastructures post-COVID. Et l’objectif désormais, c’est de continuer de faire grandir l’engouement autour du Basket Center pour qu’il devienne un endroit incontournable dans le paysage sportif strasbourgeois. D’en faire un projet viable financièrement sur le long terme afin de pouvoir utiliser les bénéfices récoltés pour développer encore plus le basket sur le territoire du Bas-Rhin.

Endroit de partage, de convivialité et de plaisir, le Basket Center de Strasbourg répond à une demande qui se faisait de plus en plus forte ces dernières années. Et surtout, il offre de nouvelles possibilités pour permettre le développement de la balle orange, autant sur le plan local que dans une perspective plus globale avec l’arrivée de Paris 2024. Le centre pourrait effectivement servir de lieu de préparation pour certaines sélections nationales en vue des prochains Jeux Olympiques, d’autant plus qu’un terrain 3×3 en bonne et due forme – en extérieur mais couvert – devrait bientôt venir s’ajouter au centre.

Remerciements : Denis Oehler (président du Comité Départemental de basket du Bas-Rhin), l’ensemble de l’équipe du Basket Center

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top