Warriors

Les Warriors finissent le boulot face aux Grizzlies : victoire 110-96, Golden State valide son billet pour la Finale de Conférence

Stephen Curry Warriors 14 mai 2022

Le Chef et ses troupes de retour dans le dernier carré.

Source image : NBA League Pass

Memphis aura bien résisté, mais parfois le sort est plus fort que la raison. Les Grizzlies ont été au rendez-vous, se sont battus comme de beaux diables, mais pas suffisamment pour calmer les ardeurs des Splash Brothers et de leur entourage. Une victoire des Warriors, 110-96, qui leur permet d’être la première équipe de l’Ouest qualifiée pour la Finale de Conférence. 

Pour les stats maison de cette rencontre, suivez le lien magique.

Dans la vie, il y a des choses inévitables. Parmi elles, la clutchitude des Warriors en Playoffs en fait partie. Golden State avait l’occasion de finir cette série piège contre les Grizzlies à domicile cette nuit, eh bien ils l’ont fait. Au centre de cette victoire, bien évidemment les Splash Bros, notamment Klay Thompson qui a retrouvé son shoot magnifique avec 30 points à 11/22 au tir et 8/14 à 3-points. Steph Curry a également bien scoré, mais à des pourcentages bien moindre (29 points à 37% au shoot). Autour, tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice contre une équipe d’Oursons qui n’a jamais lâché. Draymond Green, toujours un calvaire en défense pour les joueurs d’en face, s’est montré plus entreprenant en attaque avec un apport numérique plus important qu’à son habitude. Kevon Looney a impressionné par son aspiration au rebond. Le mec s’est pris pour Joel Embiid ou Giannis Antetokounmpo avec 22 rebonds récupérés dont la moitié dans la raquette adverse. Enfin, Andrew Wiggins ultra clutch en fin de match a calé les bons trois points lorsqu’il le fallait. Il participe au run de fin de rencontre qui enterre Memphis : un violent 21-3 exécuté par Golden State dans la deuxième partie du quatrième temps, moment où les Warriors disent tout simplement « non les gars, pas de Game 7, on file en finale de conf' ».

Pourtant, Memphis avait si bien tenu. Dillon Brooks en leader, bien soutenu par un Desmond Bane retrouvé, maintient les siens dans la partie. Par séquence, les Grizzlies passent même devant à l’image du deuxième quart. Les Oursons prennent chaud et envoient un petit 14-0 contre des Warriors perdus et maladroits. Pas de quoi affoler les leaders d’Oakland qui remettent de l’ordre dans la boutique. Dans le troisième quart, ça ne se lâche pas du regard, les deux équipes se rendent coup pour coup. Au mieux, les Warriors ont mené de six points avant de se faire rattraper. De même jusqu’à la moitié du dernier quart. La suite, on la connait : Golden State va claquer un run de champion et Memphis va (une fois de plus) craquer dans le money time. L’expérience des Dubs aura donc une nouvelle fois fait pencher l’issue de la rencontre du côté des joueurs au maillot doré. Les Steph, Klay, Draymond avaient bien compris qu’il ne fallait pas laisser l’espoir aux Oursons de revenir dans leur antre et ils n’ont pas failli.

Les Warriors s’en sortent contre une vaillante équipe des Grizzlies qui regrettera longtemps l’absence de sa star sur la seconde moitié de la série. Malheureusement, c’est la dure loi des Playoffs. Ce jeune groupe de Memphis reviendra certainement avec un gros appétit l’année prochaine. En attendant, Golden State est en Finale de Conférence et attend Phoenix ou Dallas qui disputeront leur Game 7 ce dimanche. 

1 Comment

1 Comment

  1. Damelodraman

    15 mai 2022 à 2 h 09 min at 2 h 09 min

    Wiggins est a la base du run… Il plante un trois en fin d’une possession galère pour GS et bien défendue par Memphis, puis récupère la balle perdue par Bane seul qui se dribble sur le pied en tête de raquette. C’est le tournant du match. Après ça Memphis ne revient plus.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top