Celtics

Les Celtics posent la clim à Milwaukee et reviennent à 3-3 : 108-95, rendez-vous dimanche pour un Game 7 de folie !

Jayson Tatum Celtics 14 mai 2022

Jayson Tatum, le héros de Boston dans ce Game 6.

Source image : NBA League Pass

Après la victoire arrachée au Game 5 à Boston, les Bucks espéraient finir le boulot à la maison. Pas de chance, Jayson Tatum et les Celtics ont sorti une prestation majuscule pour forcer un Game 7. Grosse réaction des joueurs du Massachussetts !

Pour les stats maison de ce match, c’est ici qu’il faut cliquer. 

Pour une rencontre capitale comme celle-ci, on espérait un départ en fanfare et on n’est pas déçu. Giannis montre direct qu’il n’est pas venu pour s’amuser : grosse agressivité pour chercher des lancers, finition avec contact, petit hook, le Greek Freak est en mode domination et ça donne 17 points en un seul quart-temps. Boston a du mal à contenir la star des Bucks mais les leprechauns ne sont pas dégueu non plus en attaque. La raquette est verrouillée ? Pas de problème, les Celtics font tomber la foudre depuis le parking. Marcus Smart se la joue Marcus Curry, Jayson Tatum monte vite en température et Boston prend le commandement de la rencontre. Les joueurs du Massachussetts savent qu’ils doivent sortir la grosse perf pour espérer un Game 7 à la maison et ils sont impeccables sur cette première mi-temps. La défense step-up encore pour calmer Giannis, l’adresse de loin ne faiblit pas, Derrick White régale en sortie de banc des deux côtés du terrain. En dehors d’Antetokounmpo et de quelques séquences de Jrue Holiday, Milwaukee ne propose pas grand-chose. Boston mène 53-43 à la pause et c’est totalement logique.

Mike Budenholzer et Ime Udoka font leurs speechs et nous voilà reparti pour cette seconde mi-temps. On ne change pas une équipe qui gagne et les Celtics continuent de dresser un mur sur lequel Giannis vient s’empaler. Dans l’ombre de son Jay Brother sur le premier acte, Jaylen Brown sort de sa boîte et l’écart se remet à grimper. On se dit alors que ça sent le sapin pour les Bucks mais les hommes de Budenholzer vont (un peu) se rebeller. L’adresse insolente de Boston se calme, le Freak retrouve quelques couleurs et la salle se réveille. Le champion en titre revient sur les talons ? Aucun stress pour les Celtics, qui reprennent leur marche en avant derrière un Jayson Tatum en mode Kobe. Les chouchous du TD Garden attaquent le money time avec un lead solide mais le champion est loin d’avoir dit son dernier mot. Comme en début de match, le Greek Freak sort le bulldozer (il finira à 44 points, 20 rebonds, 6 passes !) et avec Pat Connaughton pour lui servir de lieutenant efficace, Milwaukee tape le gros run en début de quatrième quart pour revenir à seulement quatre longueurs. Prêt pour un nouveau choke de Boston ? Que dalle nous glisse à l’oreille Jayson Tatum. L’ailier est tout simplement injouable (46 points, 9 rebonds, 17/32 au tir, 7/15 de loin). Main devant le visage ou pas, Jrue Holiday ou Scottie Pippen en face, il n’en a rien à faire, tout rentre. Il maintient son équipe en tête à lui seul et la défense de Boston monte de nouveau en régime pour soutenir son leader. Milwaukee ne trouve plus de solution et doit rendre les armes. Score final : 108-95. Le Game 7 tant espéré aura bien lieu !

Les Celtics n’avaient aucune envie d’aller à Cancún et ils claquent une prestation XXL pour forcer un Game 7 qu’ils disputeront à domicile. Plus que 48 minutes pour déterminer l’issue de cette série incroyable. Vivement dimanche ! 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top