Mavericks

Luka Doncic s’est bien amusé avec les Cavs : 35 points et 13 passes pour Lulu, le podium de l’Ouest n’est pas qu’un rêve pour Dallas

Luka Doncic 31 mars 2022

Question : on défend comment sur les passes dans le dos de Luka Doncic lorsqu’il est doublé en défense ? Réponse : ne se prononce pas.

Source image : NBA League Pass

Il est TROP fort, il est TROP facile. A vrai dire on avait peu de doutes sur la manière avec laquelle Luka Doncic pouvait dominer de fragiles Cavs cette nuit, et à une dizaine de jours de la fin du bal le blondinet n’aura fait que confirmer ce que l’on savait déjà, une fois de plus. Catch me if you can version slovène, un délice.

Les stats de la Maverickisation des Cavs c’est juste ici !

Début de match piano piano, chouette on va avoir un beau duel entre deux jeunes cracks au poste 1, parce que côté Cleveland Darius Garland sait qu’il devra jouer les héros. Et puis tant qu’à mettre un peu plus de goût dans le plat, Caris LeVert semble avoir décidé de nous offrir l’un de ces matchs où il excelle, ça arrive environ quatre fois par an alors profitons-en. Le deuxième quart pue l’Ohio et Dallas est dans les cordes, sans vraiment avoir débuté son match, sauf qu’à la mi-temps justement, un homme reconnecte les fils et lance La Fête est finie d’Orelsan dans le vestiaire des Mavs. Cet homme ce n’est évidemment pas Frank Ntilikina, elle était facile, mais bien Luka Doncic, LE Golden Boy des Mavs, qui déboule alors comme un MVP dans la défense de Cleveland. La suite ne sera qu’un porno chic, avec Dorian Finney-Smith dans le rôle du copain invité.

Question : on défend comment sur les passes dans le dos de Luka Doncic lorsqu’il est doublé en défense ? Réponse : ne se prononce pas. Insaisissable, tantôt punissant sa match-up de loin, de mi-loin, de mi-près ou de près, tantôt trouvant la parade pour ses shooteurs et donc, ce soir, un Dorian Finney-Smith qui a définitivement jumpé cette saison dans la peau du 3 and D parfait. 28 pions à 6/12 du parking ce soir pour DFS, un poster pas loin de passer à la… postérité, et probablement des envies de mariage avec son Lulu tellement il lui rend la vie facile. Luka Doncic qui pourrait transformer n’importe lequel de tes potes en mec qui tourne à 15 points de moyenne en NBA, Luka Doncic qui a fait tourner la tête de Moses Brown.

Luka Doncic qui en a collé 20 rien que dans le troisième quart, Luka Doncic qui ne dit plus un mot aux arbitres, et Luka Doncic qui ravive les débats autour du MVP même s’il devra encore attendre quelques mois avant de véritablement se coiffer de ce genre de couronne. Au final ce soir Luka Doncic c’est 35 points, 9 rebonds et 13 passes, des collègues qui passent pour des Hall Of Famers, un Maxi Kleber qui lui sert de caution défensive, Jalen Brunson et Dwight Powell en autres doués lieutenants et une victoire assez facile finalement, pour permettre aux Mavs de briguer toujours un peu plus cette fameuse troisième place synonyme d’avantage du terrain dans une potentielle demi-finale de conférence, objectif de plus en plus concret pour la bande à Jason Kidd.

C’est l’histoire d’un Grec, d’un Camerounais et d’un Serbe qui se tiraient la bourre, et qui devaient composer avec l’arrivée en grande pompe d’un Slovène dans la boucle. Un Slovène qui ne repartira pas avec la timbale de la régulière mais qui semble en bonne posture pour détruire des franchises entières en Playoffs, toujours avec le sourire, nan mais quel délire ce type.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top