Hornets

Les Hornets ont le dard en feu : sept victoires en huit matchs et une belle série à venir à la maison, ça fait pas mal de raisons de sourire

Maya Hornets 22 janvier 2022

Faut s’imaginer que c’est LaMelo Ball là.

Source image : YouTube

Hormis une étrange sortie de piste face aux frères Wagner du Magic, la série est assez affolante et pourrait même se poursuivre jusqu’à l’arrivée des crêpes en février. Des leaders qui assument et assurent, du show tous les soirs, des victoires qui s’enchainent et un calendrier plutôt clément, bref la vie est belle en Caroline du Nord.

L’un des détails qui ne trompe pas lorsque l’on évoque la santé d’une équipe qui tourne bien ? On ne parle plus du tout de ce qu’il ne va pas. C’est con hein ? Oui mais c’est vrai. On ne parle par exemple plus trop en ce moment du trou béant que représente la raquette des Hornets, et on en profite pour poser là que, oui, on a vu le airball de Mason Plumlee aux lancers avant-hier. On ne parle pas trop non plus de l’attente suscitée par le début de carrière un peu biaisé de James Bouknight et plus globalement de la sous-utilisation des récents draftés de la maison. Mais tout ça, finalement, n’est pas grand chose en comparaison avec le kif offert depuis le début de saison par les joueurs de James Borrego. Presque comme chaque saison finalement, avant une accalmie devenue traditionnelle, mais cette année, hum, quelque chose semble avoir changé et si les Hornets ne comptent pas encore parmi les équipes qui pèsent vraiment lourd, disons que si vous vous déplacez en ce moment pour affronter les Frelons le pourcentage de vous prendre une tannée est réelle. Dix victoires en treize matchs depuis Noël, sept sur les huit derniers matchs, 26-20 à l’heure de ces lignes et une septième place tout à fait honorable, à un petit match seulement des Cavs, pour leur part (très) étonnants cinquièmes.

calendrier 1 Hornets 22 janvier 2022

La recette actuelle ? Trois joueurs chacun dans la forme de leur vie, chacun à sa manière. LaMelo Ball est le ROY en titre et a rajouté à son CV la partie leadership demandée, tourne à 19 points, 7,3 rebonds et 7,7 passes et grossit chaque nuit le futur Top 100 highlights de la saison, Miles Bridges fait partie pour sa part des grands favoris dans la course à la meilleure progression de l’année et vient de nous lâcher un MLK Day historique au Madison Square Garden, et Terry Rozier, pour finir, semble ne jamais s’être senti aussi bien et brise des chevilles aussi fréquemment qu’il brûle des money times. Rajoutez à cela un Gordon Hayward jamais aussi bon que quand on ne l’attend pas, un supporting cast de vrais soldats (Jalen McDaniels, Mason Plumlee, Cody Martin, P.J. Washington) et un Kelly Oubre Jr. qui alterne le moyen et le gigantissime au point d’être cette saison l’un des meilleurs sixièmes hommes de la Ligue… et vous obtenez donc une bande de guérilleros dont on se plait à surveiller les performances, sans filtre, sans tirer de plans sur la comète, juste avec le sourire, pour nous, et le sentiment du travail bien fait, pour eux.

Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, les employés de Michael Jordan auront l’occasion de faire des trente prochains jours une vraie masterclass puisque les Hornets recevront pas moins de onze fois sur leurs seize prochains matchs, avec une astérisque intéressante toutefois puisque le programme à venir reste alléchant (voir ci-dessous). Largement dans les cordes de la Team Borrego, qui se verra d’ailleurs peut-être offrir un beau cadeau  avec la présence au All-Star Game de l’un des ses joueurs (LaMelo Ball ?), de quoi poursuivre dans la bonne humeur ce bien bel exercice 2021-22 avant, qui sait, de jouer un vrai rôle en play-in et/ou Playoffs ?

calendrier 2 Hornets 22 janvier 2022

Ça joue bien à Charlotte, ça ça ne bouge pas. Ça gagne des matchs à Charlotte, de plus en plus, et ça par contre c’est une petite nouveauté, tout comme le fait de pouvoir compter sur des joueurs à même de mener la franchise vers un avenir plus que brillant. Step by step, mais quel plaisir en ce moment.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top