Bucks

DeMarcus Cousins en mode domination face à Houston : y’aurait pas un petit contrat garanti à lui filer par hasard ?

DeMarcus Cousins

Avec des performances pareilles, DeMarcus Cousins pourrait définitivement poser ses valises dans le Wisconsin. Allez, encore un effort !

Source : YouTube

Le week-end dernier face à Cleveland, DeMarcus Cousins inscrivait son premier double-double avec Milwaukee. Cette nuit face aux Rockets ? Le big man a continué sur sa belle lancée avec une autre jolie performance et quelques dunks monstrueux lors de la victoire des Bucks (126-106) contre Houston.

Le contrat de DeMarcus Cousins arrive à environ deux semaines du jour (7 janvier) où les Bucks devront décider s’ils veulent garantir pleinement son salaire pour le reste de la saison. Les bonnes performances sont donc toutes bonnes à prendre pour DMC et la marge d’erreur est très réduite. Cette nuit contre les Rockets, Boogie a pleinement profité des absences dans le roster des Bucks pour s’illustrer et se rapprocher de plus en plus de ce fameux contrat garanti en enregistrant 18 points à 54% au tir, 8 rebonds et 2 passes.

Le pivot des Bucks s’est montré très dominant dans le secteur intérieur, autant au niveau des rebonds qu’au scoring, secteur dans lequel Boogie a ressorti le mode bully en broyant littéralement les côtes de ses adversaires pour se frayer un chemin jusqu’à l’arceau, aimantant les fautes au passages sans oublier de coller du putback monstrueux comme à ses meilleures heures. Petit à petit DMC semble se fondre dans le collectif de coach Budenholzer, avec une implication intéressante dans les mouvements de ballon pour trouver le shoot ouvert façon Milwaukee, mais aussi dans la solidité défensive si caractéristique de Bud. A son arrivée chez les champions NBA, le quadruple All-Star peinait à scorer de manière régulière mais depuis quelques matchs il semble avoir trouvé son rythme à ce niveau, quant aux rebonds la situation est plus à son avantage à l’image de son match de la nuit où il ne passa pas loin d’un nouveau double-double. Le rebond qui concerne d’ailleurs plus les statistiques de l’équipe que les chiffres d’un seul joueur, et à cet égard les Bucks sont meilleurs dans cette exercice depuis la blessure de Brook Lopez grâce notamment aux 5,1 rebonds par match de DMC. On peut donc dire que les avantages sont donc mutuels dans cette relation Boogie – Bucks, hashtag prenez un stylo et signez au bas de la feuille ?

DMC à encore quelques matchs devant lui avant la décision finale des Bucks mais s’il multiplie les performances de ce rang, surtout dans cette période où une franchise peut très vite se trouver en infériorité numérique, son contrat peu très vite être garanti. On croise les doigts !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top