Jeux Olympiques

L’Espagne a un peu pinaillé pour son entrée en lice : victoire étriquée face au Japon, le genre de match qu’aurait aimé faire Team USA hier

Ricky Rubio est toujours le Steph Curry de la FIBA, Pau Gasol a 57 ans mais court toujours, et Rui Hachimura a postérisé tout le monde dans la défaite.

Source image : FIBA

Dans le terrible Groupe C qui comprend également, on le rappelle, l’Argentine et la Slovénie, la Roja avait droit à un apéritif tranquille face au Japon. Pas pour cela que tout fut facile pour les hommes de Sergio Scariolo, mais l’essentiel est fait et l’Espagne peut tranquillement passer au plat de résistance.

La France a battu Team USA mais il y a une dizaine de jours l’Espagne a battu la France et le Japon… a également battu la France. Le genre de phrase qui ne veut absolument pas dire que le Japon peut battre les Etats-Unis, le genre de phrase qui veut rien dire, le genre de phrase qui fait du bien pour passer le temps dans un récap. Ce qu’il faut retenir de ce match ? C’est que ces Japonais ont tout de la victime désignée du groupe mais qu’ils ne se laisseront pas faire. Pour preuve cette entame de match solide, à part deux minutes pour se mettre en jambes, une entame de match qui voyait les hôtes pointer à 26 partout après une treizaine de minutes. 26 partout puis… 49-30, on vous laisse faire le calcul, car si Rui Hachimura a énormément de flow et nous a offert deux jolis posters sur Willy Herrnangomez et Pau Gasol, t’sais, le mec de 52 ans, les Espagnols avaient dans le même temps activé le mode torero. Un Ricky Rubio toujours plus fort que LeBron quand il joue avec sa sélection, un Victor Claver trop propre, les frères Gasol qui font leur taf en silence, on a carrément vu Marc courir, le jeune Usman Garuba qui se montre à quelques jours de la Draft et, alléluia, Rudy Fernandez qui ne met pas un tir et c’est peut-être la plus belle nouvelle de la journée avec CECI, magnifique redirection made in TrashTalk.

Les Japonais reviendront à peine au score au quatrième, histoire de rappeler à la Roja qu’on ne doit jamais calculer aux Jeux, celle-là elle est gratuite, mais au final la victoire sera validée sans trop d’encombre malgré le sursaut final de Rui, Yuta, Yuki et… Gavin. Les prochains rendez-vous de ce Groupe C ? Espagne – Argentine jeudi, alors que quelques heures plus tôt les Japonais auront l’honneur de rencontrer ce fameux Luka Doncic dont tout le monde parle.

stats espagne 26 juillet 2021 stats japon 26 juillet 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top