Top Ten

La NBA a sorti le Top 10 des contres en Finales depuis 2015 : LeBron est toujours le patron, mais Giannis est aussi un grand malade

Giannis Antetokounmpo 7 juillet 2021

On en connaît un qui a bien suivi les Finales ces dernières années.

Source image : NBA League Pass

Même si on savait déjà que Giannis était plutôt à l’aise au contre, ces Finales NBA nous confirment une fois de plus que le Freak porte à merveille son surnom, suffit de demander à Deandre Ayton ou Mikal Bridges. Et ses blocks ont bien inspiré la NBA, qui a décidé de sortir le Top 10 des plus gros contres en Finales NBA depuis 2015. Spoiler : vous risquez de voir LeBron revenir assez souvent. 

Un gros block, ça peut compter beaucoup dans une Finale (demandez à Iguodala), voire même changer le cours de la série. Et souvent, ces actions défensives sont rentrées dans l’histoire à travers leur violence, leur contexte, ou les deux. Pour sa première apparition en Finales, Giannis l’a bien compris, comme en témoigne son énorme block sur Ayton. Et la NBA a donc voulu revenir sur les contres les plus marquants en Finales depuis 2015. Vous aimez les chasedown blocks, le ballon qui claque bien contre la planche ? Ne vous inquiétez pas, LeBron, Giannis ou encore Danny Green (oui oui, Danny Green) sont là pour vous. Si vous êtes plutôt gros contre clutch dans le money time ? Pareil, le King et le Greek Freak sont à votre service. Bon vous avez compris, à part quelques invités surprises, ce sont surtout le Roi et le Grec qui font le show. Il y en a un qui s’amuse avec Steph Curry, l’autre avec les Suns. Au final, si le Freak fait une entrée fracassante pour ses premières Finales NBA, le numéro un reste LeBron. La légende raconte qu’après « The Block », la trace de la main de LBJ serait restée sur la gonfle… Source ? Tkt frère. Bref, si jamais vous avez loupé quelques actions mémorables en Finales NBA depuis 2015, ou que vous voulez juste vous faire un kiff et apprécier la violence de ces actions défensives, il n’y a qu’à cliquer sur la vidéo juste en dessous.

Giannis commence fort pour une première en Finales, et essaie de faire de l’ombre à LeBron. En même temps, le statut de meilleur contreur en Finales, ça a de la gueule, et puis ces grosses actions peuvent devenir de sacrés game changers. Par contre, si le Freak nous montre déjà qu’il se débrouille pas mal dans cet aspect du jeu, bon courage pour déloger le block de LeBron sur Iggy à la première place de ce classement…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top