News NBA

Vincent Poirier prend la direction du Real Madrid : retour en Europe pour Vince, avec les JO en ligne de mire

Vincent Poirier 12 novembre 2020

Retour sous le soleil espagnol pour Vincenzo !

Source image : YouTube

Ne recevant pratiquement pas de temps en jeu en NBA et récemment coupé par les Knicks suite à son transfert de Philadelphie vers New York, Vincent Poirier va tenter de rebondir sur le Vieux Continent, plus précisément en Espagne, pays qu’il connaît bien. Direction Madrid pour rejoindre le grand Real. 

On s’y attendait un peu. Même s’il avait déclaré avoir deux-trois pistes en NBA après la fin de son aventure avec les Sixers, Vincent Poirier a finalement décidé de laisser de côté la Grande Ligue pour revenir en Europe, un scénario envisagé depuis plusieurs jours par le Frenchie. Et c’est donc en Espagne, du côté de Madrid, que Vincenzo va tenter de retrouver la pêche suite à une fin un peu désagréable avec Philly. La nouvelle a été annoncée par le quotidien sportif espagnol AS ce vendredi, et appuyé par L’Équipe. Poirier aurait décidé de s’engager jusqu’en 2024 avec le mythique club madrilène, qui vient de perdre l’Argentin Gabriel Deck, actuellement dans l’avion pour traverser l’Atlantique et rejoindre le Thunder d’Oklahoma City. Le Real n’a donc pas perdu de temps pour réagir et Vincent Poirier a décidé de saisir l’occasion : grand club qui évolue en EuroLeague, une place à prendre, tout ça dans un pays qu’il connaît bien (il a évolué en Espagne de 2017 à 2019), ça faisait trop de bons points pour passer à côté, même si l’aventure NBA doit s’arrêter.

En même temps, rester dans la Grande Ligue pour squatter le banc soir après soir, pas sûr que ça soit le bon plan, surtout avec des Jeux Olympiques qui arrivent. Vincent Poirier le sait, il lui faut du temps de jeu dans les semaines à venir et la NBA ne pouvait visiblement pas lui offrir cela. L’intérieur français de 27 piges n’a joué que 32 matchs en deux saisons aux States pour 5,3 minutes de jeu en moyenne et des stats anecdotiques de 1,5 point et 1,8 rebond. De Boston à Philly en passant par la G League chez les Maine Red Claws, Vince n’a pas réussi à faire son trou et il ne voulait pas continuer à avancer dans l’ombre. Cette arrivée au Real Madrid peut lui permettre de retrouver la lumière, lui qui a quand même été nommé dans la deuxième meilleure équipe de l’EuroLeague en 2019 sous le maillot du Saski Baskonia (le club de Vitoria-Gasteiz), tout en terminant meilleur rebondeur de la compétition cette année-là avec 8,3 prises et 11,9 points en moyenne en plus de 25 minutes. Pas rien tout de même. Poirier va tenter de retrouver ce genre de production histoire de monter en puissance en vue des JO de Tokyo cet été avec les Bleus. C’est tout ce qu’on peut lui souhaiter.

S’il n’est pas éligible pour participer à l’EuroLeague cette année, Vincent Poirier fera tout pour se faire remarquer aux côtés notamment d’un autre Frenchie nommé Fabien Causeur, et bientôt Thomas Heurtel, qui devrait rejoindre le Real Madrid pour la saison 2021-22. 

Source texte : AS, L’Équipe

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top