Blazers

Portland arrache le money time face à Dallas : les Mavs avaient perdu l’heure, les Blazers ont tous sorti la montre

Portland Blazers Mavs 20 mars 2021

C’est en équipe que les Blazers ont réagi cette nuit.

Source image : NBA League Pass

Portland contre Dallas c’était forcément coché sur notre to do list de la nuit et on n’a pas été déçu. Un match qui tient toutes ses promesses et une issue qui se décide dans le money time. Quelqu’un a une montre ?

Le Boxscore maison c’est par ici.

Les Mavs avaient été très sérieux trois quart-temps durant mais il était écrit que ce match serait à couteaux tirés jusqu’au coup de sifflet final. Avant cela, on avait pu admirer les arabesques d’un Luka Doncic plus magicien que jamais alors que le duo Lillard-McCollum devait s’employer pour maintenir les Blazers dans le match. On arrive donc à ce début du money time : +8 pour Dallas. Tous les regards se tournent vers Dame Dolla sur le banc mais parviendra-t-il à répondre aux attentes alors qu’il a pris un coup plus tôt dans le match ? Rangez-donc le GIF réservé au GOAT des Blazers, c’est en tant que groupe que les protégés de Terry Stotts ont répondu. Cela commence par une bonne défense et la chance aussi que les quelques tirs ouverts de Dallas fassent brique plutôt que mouche. A l’inverse, l’adresse de Portland ne fait que croître et l’avance des Texans se réduit. Petit sursaut des visiteurs mais C.J – je suis retour à 100% – McCollum balance deux grosses bombes pour maintenir son équipe dans le game. Il inscrira onze points dans cette période, 32 au total.  Hood, Trent Jr., Kanter, Covington, Anthony, tous participeront à cette remontada et on a senti une vraie alchimie collective pour arracher cette décision, ce n’était pas l’affaire d’un seul homme. On pourra prendre pour exemple le tir offert à Robert Covington à 40 secondes du terme alors qu’il n’y a que +4. Il est à 2/7 de loin (avant son tir) mais il a la confiance de toute son équipe pour finir le taf, ça fait ficelle. Game Over.

Voir un money time bien géré par Portland n’étonnera pas grand monde puisque cette équipe s’est fait une spécialité de retourner des matchs dans les derniers instants mais Dallas pourra quand même regretter un coup de froid alors qu’ils avaient bien géré leur affaire, mine de rien. Magic Luka avait encore fait son numéro (38/9/9 à 15/27) mais Kristaps Porzingis avait opté pour sa pire version ce soir. Tim Hardaway s’est chargé de jouer au lieutenant mais l’avalanche de tirs manqués par toute l’équipe en bout de match (parfois grands ouverts) ne peut que faire rager les fans. Cela reste malgré tout une bonne leçon à apprendre et ils pourront montrer qu’ils ont retenu les enseignements dans deux jours avec un nouvel affrontement contre les Blazers.

Portland a puisé dans ses ressources pour remporter ce duel contre les Mavs mais le Dame Time s’est transformé en Blazers Time. Vrai step-up d’équipe et beaucoup de positif à tirer de ce succès. Terry Stotts (qui fêtait sa 500ème victoire en tant que coach) et les siens restent sixièmes mais mettent la pression sur les Clippers, 4èmes, à une seule victoire au-dessus. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top