Timberwolves

Anthony Edwards a dé-truit Yuta Watanabe cette nuit : l’occasion de rappeler que, tranquillement, le petit commence à détruire pas mal de monde

C’est évidemment la fraction de seconde qui a rendu cette nuit de NBA si particulière, plus encore que les 50 pions à 200% au tir de Jamal Murray, plus encore que les… 50 pions de Joel Embiid. 4h44 du matin, match éclaté entre les Raptors et les Wolves, quand tout à coup Anthony Edwards entreprend d’accomplir le rêve de pas mal d’entrepreneurs : racheter le Japon en quelques secondes seulement.

Les Wolves sont revenus de nulle part et sont au cœur d’un petit 25-1 des familles face à une équipe des Raptors en back-to-back et peu concernée. La grande partie des gens devant le match s’apprête à taper sa meilleure sieste quand soudain.

Quand soudain…

Jordan McLaughlin décale Anthony Edwards dans le corner, De’Andre Bembry est dépassé, et le n°1 de la dernière Draft se voit alors ouvrir en grand la route vers le cercle. Appui 1, appui 2, Aron Baynes prend la meilleure décision de sa vie avec celle qui l’avait mené aux Spurs et laisse Yuta Watanabe prendre la pire possible en allant au contact dans les airs avec – déjà – l’un des joueurs les plus puissants et aériens de la Ligue. La suite est interdite aux moins de 18, aux moins de 35 même, et très vite les vidéos et les photos se propageront par millier sur la Toile, en même temps que les propositions de testament pour le joueur des Raptors. Une carrière qui décolle, une autre qui prendra fin très vite du fait d’une grosse dépression à venir, mais aussi une preuve de plus de la confiance qu’est en train d’engranger le rookie des Wolves. Deux derniers matchs discrets mais auparavant une belle montée en température pour le gamin désormais titulaire, et des performances notables au scoring et/ou dans l’impact, puisque le petiot a physiquement des comptes à rendre à environ… 0,5% des joueurs de la Ligue. Un mini Zion, un Taureau chez les Loups, un Taureau-Loup plein de confiance et qui peut donc d’ores et déjà inscrire 2021 dunk of the year sur son CV.

Vidéo ci-dessous à consommer sans modération, et on sait désormais que la nourriture préférée de Tonio est la bouffe japonaise, alors que Yuta Watanabe pourra pour sa part manger ses propres dents pendant quelques semaines. Pfiou, quelle violence mes frères.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top