Sixers

Joel Embiid signe lui aussi à l’infirmerie de Mickey : belle solidarité avec Ben Simmons, vraiment un coéquipier modèle ce Jojo

Joel Embiid

Peut-être que dans les tribunes, il pleurera moins l’élimination de Philly !

Source image : Youtube

Depuis son arrivée en NBA, Jojo « la blessure » Embiid a largement pris connaissance de l’infirmerie des Sixers, mais il n’avait pas encore mis les pieds dans celle de la bulle de Disney World. C’est désormais chose faite, et il rejoint ainsi son copain Ben Simmons sur la liste des blessés. 

Déjà privé de Benny, parti se faire opérer en dehors de Disney, Brett Brown perd l’autre star de son roster. Au milieu du premier quart-temps contre Portland la nuit dernière, The Process sort suite à une douleur à la cheville gauche. Pas de trace d’un cross de C.J. McCollum mais un contact malheureux avec la structure soutenant le panier. La poisse quoi. Direction les vestiaires et les carottes TTFL. Dans une rencontre serrée qui s’est décidée sur la clutchitude de Damian Lillard et ses 51 points, l’absence d’Embiid fut cruciale, surtout que Jusuf Nurkic a très vite été en foul trouble à travers deux fautes rapides en tout début de match. Avec Jojo dans les parages, les Sixers auraient peut-être pu résister à la perf’ raisonnable de Mario « Stand Up » Hezonja, qui a enfin joué au basket, mais l’équipe de Philadelphie s’est finalement inclinée 124-121 malgré les 34 puntos de J-Rich aka Josh « la malice » Richardson. En plus, « Do-a-180 » Embiid n’a même pas pu vivre la nuit historique pour Melo sur le parquet.

Perdre l’Australian Sniper et la star camerounaise coup sur coup, ça fout un… coup. Sans un pivot dominant – qui a proposé des moyennes gentillettes de 23,5 points et 11,8 rebonds en 49 matchs de saison régulière – et un meneur/ailier-fort atypique, les 76ers voient leur avenir après la saison régulière s’obscurcir, même si peu de nouvelles ont été données pour l’instant concernant la cheville de Joel Embiid. Peut-être qu’il reviendra vite, peut-être qu’il squattera l’infirmerie un moment, à voir. Bloqués à la sixième place de l’Est, les Sixers sont bien partis pour rencontrer les Celtics, actuellement troisièmes. Chaud pour un premier tour de Playoffs, surtout si Jojo est absent, lui qui peut inquiéter Brad Stevens et ses pivots corrects mais pas transcendants. Pour grimper au classement et éviter Boston, il va falloir que Josh Richardson, Tobias « Toby » Harris et la Pat’Patrouille sortent la salopette de travail.

La semaine dernière, ça commençait déjà à sentir le sapin pour Philly. Depuis hier, il faut croire en Shake Milton et Norvel Pelle pour créer la surprise à l’Est. Ça passe de Mission Impossible avec Ethan Hunt à Mission Cléopâtre avec Numérobis. Au moins c’est plus drôle.

Source texte : NBCS Philly, Twitter @NBAextra

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top