News NBA

La NBA envisagerait également une bulle pour la saison prochaine : c’est si bien que ça chez Mickey ?

Mickey Mouse Orlando Magic

On n’a pas fini d’entendre parler de la bulle…

Source image : YouTube

Nous sommes le 29 juillet 2020, c’est-à-dire un jour avant la reprise de la saison régulière interrompue en mars dernier. Mais alors que les équipes se préparent à repartir, la NBA réfléchit également à la saison prochaine. Et visiblement, le concept de bulle pourrait se prolonger. C’est Mickey qui va être content.

Parmi les termes à la mode dans l’univers NBA ces dernières semaines, le mot « bulle » tient une place de choix. On l’entend un peu partout, logique étant donné que la Ligue peut aujourd’hui retrouver ses droits grâce à la mise en place d’un environnement totalement fermé du côté de Disney World à Orlando. Mais si vous pensez que ce concept de bulle servira uniquement à conclure la saison 2019-20, il va peut-être falloir revoir votre jugement. En effet, avec ce maudit coronavirus qui continue de sévir, la situation sanitaire risque d’être compliquée pendant encore un bout de temps et la saison prochaine pourrait être impactée au-delà du calendrier. On sait déjà qu’elle débutera plus tard que d’habitude, peut-être vers le mois de décembre, mais elle pourrait elle aussi se dérouler au sein d’une bulle si l’on en croit la directrice de l’association des joueurs (NBPA) Michele Roberts (via ESPN).

« Si demain ressemble à aujourd’hui, je ne vois pas comment on pourrait faire autrement. À l’heure actuelle, et ce n’est pas Michele qui parle, c’est la Ligue avec l’association des joueurs ainsi que les experts, la bulle est la voie à suivre, et si demain ressemble à aujourd’hui, elle sera la meilleure voie à suivre. […]

J’espère que non, car j’aime l’idée de voir les gens vivre avec leurs familles. Mais je peux uniquement m’exprimer par rapport à ce que je connais, à savoir la situation actuelle. »

Évidemment, la situation actuelle oblige la NBA à évoluer dans une bulle pour permettre le bon déroulement de la saison. La Ligue est sur le point de reprendre la régulière dans de bonnes conditions malgré le contexte actuel, ce qui n’est pas forcément le cas pour d’autres disciplines. Avec aucun cas positif sur le campus de Disney, le dispositif mis en place par Adam Silver et ses collègues porte pour l’instant ses fruits et pourrait une nouvelle fois être nécessaire pour la campagne 2020-21, même si les paramètres seront forcément différents puisqu’il faudra notamment gérer 30 équipes et un plus grand nombre de matchs. Le scénario d’une prochaine saison dans une bulle avait déjà été mentionné il y a deux semaines, tout comme celui d’une saison qui commence en mars en cas de vaccin permettant le retour des fans dans les tribunes, ce qui est évidemment très important pour les revenus de la Ligue. Tout ça dépendra bien entendu de l’évolution de la situation sanitaire dans les prochains mois. Il est forcément difficile de s’exprimer aujourd’hui sur les futures conditions liées à celle-ci à la fin de l’année civile, mais on connaît le scénario actuellement privilégié par la NBA.

« Je ne suis pas dans le camp de Trump en pensant que tout va disparaître dans deux semaines, mais je prie pour que les circonstances soient différentes afin qu’on puisse jouer d’une différente manière » a ajouté Michele Roberts.

Nous aussi on prie Michele, nous aussi. Cependant, même en implorant les dieux du basket, il va falloir se montrer patient avant de pouvoir retrouver la NBA telle qu’on la connaît, c’est-à-dire dans des belles salles avec 18 000 fans enflammés en tribunes. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top