La NBA selon Twitter

Le mois de juin 2020 vu par Twitter : la mobilisation des joueurs pour le mouvement Black Lives Matter continue

Tristan Thompson - Black Lives Matter

#BlackLivesMatter

Source image : Twitter @RealTristan13

Être un joueur NBA, c’est d’abord savoir jouer un minimum au basket, mais c’est aussi être scruté par tous les fans sur ses moindres faits et gestes. Dans la Ligue actuelle, cela passe désormais par les réseaux sociaux, dont Twitter en grande partie. Édition un peu particulière cette fois-ci au vu du contexte… Retour sur les différents gazouillis qui auront marqué le mois de juin, en très grande partie sur le mouvement #BlackLivesMatter.

NB : il se peut que certaines traductions ne soient pas reprises littéralement en français mot pour mot, mais qu’elles soient adaptées afin d’être plus facilement compréhensibles sans pour autant en modifier le sens.

# Forcément, l’heure est à l’union pendant ce mouvement Black Lives Matter, nombreux sont les joueurs qui publient des messages de rassemblement.

Je ne sais pas vraiment mettre de mots sur comment je me sens, mais une chose dont je suis sûr, c’est que trop, c’est trop. Il faut que ça change.

C’est beau, ensemble nous gagnerons.

Le racisme est plus profond que la brutalité policière.

Ce n’est pas à ça que doit ressembler un leader (NDLR : Simmons évoque le président américain Donald Trump). Ses actions et ses mots froids sont lâches. Ne laissez pas ces messages de haine et de division dévier votre attention du vrai but : l’unité et l’égalité, qui s’atteint grâce à l’amour et la compassion. Je vous aime tous, restez en sécurité.

Je ne vois que l’unité.

On a tous une responsabilité.

Arrêtez les policiers qui ont tué Breonna Taylor.

Si vous n’êtes pas avec nous, nous ne sommes pas avec vous.

Ce bouton « ne plus suivre » marche très bien.

Je vois les vraies couleurs de beaucoup de gens.

La justice n’est pas dans le processus, elle est dans le résultat.

Diviser pour mieux régner, cette tactique est poussée à son paroxysme.

Aucun d’entre nous ne peut être un héros, à moins que nous soyons tous des héros.

Si vous choisissez de rester silencieux et de parler d’autre chose que ce qu’il se passe actuellement dans le monde, alors vous faites partie du problème. Nous avons besoin de tout le monde pour élever sa voix et aider de n’importe quelle façon. Je me fiche de combien de followers je vais perdre ou de combien de personnes vont me détester pour faire le bon choix. Je vais toujours me mobiliser pour la bonne cause et essayer de changer les injustices.

Le pouvoir du peuple peut déplacer des montagnes. Continuez de faire entendre vos voix.

Les vies des personnes noires comptent. Si vous avez un problème avec ça, ne me suivez plus.

# Le retour de la NBA approche à grands pas, et les avis divergent ici.

Je veux jouer. Je m’ennuie à la maison, jouons.

Arrêtez de me dire comment je dois faire mon travail, travail que vous n’avez jamais fait. Si on avait un match aujourd’hui et que tu quittes une manifestation pour le regarder, c’est une distraction. D’autres questions ? Et Bleacher Report faites en sorte de resituer mes citations dans leur contexte quand je parle. Merci et continuez de vous battre.

Hilarant et vrai.

« Sérieusement, si tu penses que c’est normal de rester là, assis et regarder tes coéquipiers jouer alors que tu es en parfaite santé, ça en dit beaucoup sur toi. »
« Si tu t’en fous des risques pris en jouant à Orlando, alors la prochaine fois identifie-moi avec ton opinion sur moi. »

Voici les tweets à retenir pour cette édition un peu particulière du mois de juin. Dans le contexte actuel, une telle mobilisation était à prévoir, et elle devrait continuer.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top