Lakers

J.R. Smith signe comme joker de luxe aux Lakers : ça valait le coup d’attendre finalement, allez… champagne !

lebron james J.R. Smith

L’Acte II aura lieu dans quelques mois.

Source image : NBA League Pass

La prophétie était écrite depuis belle lurette et on vient juste d’assister à l’étape suivante avec la signature de J.R. Smith pour terminer la saison avec les Lakers à Orlando. Tout le monde connaît déjà la fin avec une grosse orgie organisée en duo avec Dion Waiters dans les attractions de Disney World.

Cela fait un an et demi que l’on a pas vu Gérard gambader gracieusement sur les planches. Un an et demi de gâchis durant lequel la NBA s’est privée de son plus grand génie en priant pour que ça ne soit pas la fin de sa légende. Mais à bientôt 35 ans, J.R. Smith ne pouvait pas rater cette fin de saison complètement inédite à Orlando. Un barbecue géant de trois mois avec accès illimité aux installations et au bar d’un hôtel de luxe chez Mickey, le paradis sur Terre pour Swish qui voulait terminer l’histoire en beauté. Comme à son habitude, c’est Adrian Wojnarowski qui a lâché la bombe pour ESPN en début de soirée. Une bonne nouvelle qui a incité tout le monde à attaquer l’apéro encore un peu plus tôt que d’habitude pour fêter le retour de l’Élu.

Coupé par les Cavaliers l’été dernier au terme d’une saison plus blanche que de la Hoegaarden, J.R. n’a plus été vu sur un terrain depuis le mois de novembre 2018. Depuis, des rumeurs l’envoient aux Lakers sans que cela ne se soit jamais concrétisé et on suit les aventures du meilleur sixième homme 2013 avec autant de peine que d’espoir. Gérard passe une audition au Staples Center, Gérard réalise un workout à Los Angeles, Gérard fait du vélo avec LeBron et AD… Sa signature est le fruit d’un travail acharné et d’une patience à toute épreuve en attendant que le King décroche son téléphone pour demander à Rob Pelinka de gérer toute la paperasse. Avec le forfait d’Avery Bradley pour la fin de la saison, le président des Purple and Gold n’avait plus d’excuse pour ne pas signer J.R. Smith qui a déjà commencé à être félicité sur Twitter.

Le contrat devrait porter sur la fin de la saison afin de nous offrir un nouveau moment d’anthologie comme lors du Game 1 des Finales 2018. On imagine que la fête serait inoubliable dans la bulle d’Orlando en cas de titre synonyme de deuxième bague pour J.R. Smith. Mais il ne devrait pas falloir attendre octobre pour le voir se balader torse poil sur tout le campus. Adam Silver n’aurait pas dû baisser sa garde concernant le dress code des joueurs…

Source texte : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. reneab07

    30 juin 2020 à 18 h 57 min at 18 h 57 min

    j’ai rien contre JR, au contraire j’aime bien le personnage, mais je ne peux pas m’empêcher de penser, quand on voit tous ces repêchages de « vieux » joueurs ayant arrêté de jouer plusieurs mois voir plusieurs années (JR Smish, Dion waiters, Carmelo, Andrew Bogut…): il n’y a vraiment pas de meilleur joueur de basket dispo dans le monde? parmi les millions de joueurs de basket, les pros, les semi-pros, les universitaires, etc. et qui rêveraient tous de pouvoir jouer en NBA?

  2. Damon Fantasy

    3 juillet 2020 à 9 h 35 min at 9 h 35 min

    Et pour fermer toutes les gueules et montrer qui c’est Raoul, je pronostique un tir de la victoire de JR dans le match 7 des Finals ! Ensuite, pour fêter le titre comme il se doit : une nuit blanche dans les boites de LA, mais ça on le sait déjà.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top