Los Angeles Clippers

Joakim Noah a les crocs et veut tout donner pour les Clippers, peu importe son rôle : « Je suis aussi prêt que possible, let’s go ! »

Jooks a faim !

Source image : YouTube

Vous l’avez peut-être oublié, mais Joakim Noah est toujours un joueur des Clippers. Recruté via un contrat de dix jours juste avant la suspension de la saison, Jooks veut profiter de l’opportunité offerte par la franchise de Los Angeles pour montrer qu’il est capable d’aider une équipe dans sa quête du titre suprême.

C’est à travers un long papier publié ce lundi sur The Athletic que Joakim Noah s’est exprimé par rapport au nouveau chapitre de sa carrière. Après s’être bien relancé du côté des Grizzlies la saison dernière, où il avait montré qu’il pouvait encore contribuer après l’échec cuisant de New York, Jooks a attendu le mois de mars 2020 pour retrouver une équipe NBA. Dans l’article de Jovan Buha, on découvre les coulisses de son arrivée aux Clippers, une équipe avec laquelle il était en contact dès septembre 2019. Pour rappel, alors qu’il avait un workout de prévu avec l’autre franchise de Los Angeles avant l’ouverture du camp d’entraînement, il y a eu cette mystérieuse blessure au tendon d’Achille, qui a obligé Joakim à passer par la case opération/rééducation. Entre-temps, Noah a gardé les Clippers dans un coin de sa tête, et a tout fait pour que ces derniers ne l’oublient pas, contactant notamment ses anciens coachs Tom Thibodeau et Billy Donovan – en bonne relation avec Doc Rivers (coach des Clippers) et Lawrence Frank (président des opérations basket des Clippers) – ainsi que des amis… d’Austin Rivers. Résultat, deux semaines après un workout prévu fin février, Jooks a finalement été signé par l’équipe californienne, toujours intéressée par son profil. Et aujourd’hui, après de longues semaines de confinement qu’il a passées du côté de Malibu, la saison NBA est en phase de reprise et Noah ne pense qu’à une seule chose : aider les Clippers à atteindre leur objectif de titre, même si c’est uniquement dans un rôle de mentor.

« Je suis dans un environnement où il y a la culture de la gagne, avec une équipe qui veut vraiment essayer de remporter le titre. Je ne peux rien demander de plus. Peu importe mon rôle, je suis reconnaissant. Je sais que je suis aussi prêt que possible. Je ne veux pas me comparer aux années passées ou même l’an dernier, je veux juste être dans la meilleure forme possible et utiliser mon expérience pour aider les gars. »

Expérience, leadership, passion, mentor pour les plus jeunes. Voici pourquoi Joakim Noah est aujourd’hui chez les Clippers. On ne verra probablement pas beaucoup le pivot de 35 ans sur les parquets NBA, mais sa présence pourrait bien compter derrière Ivica Zubac et Montrezl Harrell. Noah est passé par beaucoup de choses depuis son arrivée en NBA en 2007 et il veut désormais transmettre ses connaissances, notamment envers les jeunes intérieurs. Tout est donc clair dans sa tête. Et sur le plan physique, Noah a vraiment fait tout ce qu’il fallait pour être en forme, suivant les workouts à distance organisés par les Clippers tout en s’entraînant avec le surfeur Laird Hamilton et la volleyeuse Gabrielle Reece. D’après son coach Doc Rivers, l’arrêt de la saison a été bénéfique pour Joakim, qui semble vraiment chaud à l’idée de reprendre la saison avec sa nouvelle équipe.

« Let’s fucking go, let’s fucking go ! C’est de ça dont il s’agit. Je pense que c’est différent pour les équipes qui n’ont aucune chance, mais pour celles qui peuvent gagner, c’est une opportunité rare. Nous avons confiance en la Ligue et Adam Silver concernant la sécurité des joueurs.

Il n’y a aucune autre équipe avec laquelle je voudrais plus accomplir cela que les Clippers. »

Joakim Noah a faim, Joakim Noah veut terminer sa carrière en beauté en décrochant pourquoi pas sa première bague NBA. Chez les Clippers, Jooks n’aura probablement pas beaucoup de minutes, mais il rentre parfaitement dans la culture locale et son expérience pourrait servir dans la course au Larry OB.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top