News NBA

Kendrick Perkins raconte les origines de la rivalité entre LeBron James et Paul Pierce : un désamour qui date et qui continue encore aujourd’hui

LeBron James Paul Pierce

Tout a commencé en 2004…

Source image : YouTube

LeBron James a souvent dit que le joueur qui se rapprochait le plus d’un ennemi, le plus d’un rival au cours de sa carrière était Paul Pierce. Ce dernier n’a de son côté jamais jeté beaucoup de fleurs non plus au King de l’Ohio. Cette rivalité a commencé tôt dans la carrière de LBJ et ne semble toujours pas être finie aujourd’hui.

Il y a peu, Paul Pierce a remis un peu d’huile sur le feu. Lorsqu’on lui a demandé de composer son classement des cinq meilleurs joueurs de tous les temps, il n’a pas évoqué LeBron James. Une absence remarquable et surprenante qui agit comme un rappel de la relation entre les deux hommes. Dans leurs carrières, ils ont vécu de grands moments face-à-face avec comme point d’orgue le match 7 de la série entre Cavaliers et Celtics en 2008. Mais nous pouvons aussi citer l’ensemble de la série entre le Heat et ces mêmes Celtics en 2012 et notamment ce match 6 historique du King. Mais cette rivalité va plus loin que leurs confrontations. En effet, pour que les deux aient encore du ressentiment envers l’autre trois ans après la retraite de Pierce, il faut une explication extérieure, un élément déclencheur. Or ce dernier, c’est Kendrick Perkins – pivot qui a évolué avec les deux stars – qui nous le raconte sur ESPN, et ça se serait passé lors d’un match de pré-saison en 2004 :

« Paul Pierce l’ouvrait beaucoup devant le banc des Cavaliers, et eux étaient simplement assis là, Bron et les autres. Puis Paul a craché vers le banc de Cleveland, le manque de respect ultime. La situation s’est ensuite envenimée. Après le match, les deux équipes se sont retrouvées en coulisses. Les gars étaient prêts à se battre, il fallait en retenir certains. C’est parti de là. Depuis cet incident, LeBron James et Paul Pierce se détestent. Ils ne se parlent pas, même aujourd’hui. »

Pas très amical comme match d’entraînement. Comme quoi, une brouille lors d’une rencontre peut créer un désamour pour de nombreuses années. Il n’y a pas à savoir qui a raison et qui a tord, même si le coup du lama n’est pas très sympa et que les créateurs de Game Of Zones semblent avoir choisi leur camp. On peut tout de même se dire que des relations tendues comme celles-là permettent d’avoir un peu plus de piment encore sur des rencontres déjà très épicées. C’est ce qu’il s’est passé à chaque fois qu’ils se sont croisés et tout le monde a aujourd’hui encore des souvenirs de ces magnifiques affrontements. Et au vu de la conclusion de certains d’entre eux, le Celtic ne devrait même pas se poser la question et mettre son rival dans le top 5 des meilleurs joueurs de l’histoire. Mais vous comprenez, ça manquerait considérablement de sel. Les téléspectateurs de Top Chef confirmeront, il faut toujours bien assaisonner un plat pour éviter qu’il soit fade.

Deux des ailiers les plus talentueux du 21è siècle qui se détestent encore aujourd’hui à cause d’une histoire qui date de 2004, ce n’est pas forcément commun. James et Pierce ont une relation particulière qui a amené à des rencontres particulières, et c’est bien ce dernier point que nous devrions garder en tête.

Source texte : ESPN – Kendrick Perkins

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top