Pelicans

Septième match de suite à au moins 20 pions pour Zion Williamson : allez, record de précocité, Melo merci de bouger

Et un record qui tombe !

Source image : YouTube

On a attendu longtemps avant de pouvoir observer Zion Williamson sur les parquets NBA. Mais depuis qu’il a débarqué, wow, on peut dire qu’il fait du sale. La nuit dernière, dans un match important dans la course aux Playoffs entre Portland et New Orleans, le prodige formé à Duke a une nouvelle fois cartonné et il a même battu un record de précocité.

La pause du All-Star Break n’a pas refroidi Zion Williamson. Avant la trêve, le mutant avait battu coup sur coup son record perso au scoring, avec d’abord 31 points marqués face à Portland, puis 32 dans le match d’après contre le Thunder. Sur le parquet du Moda Center vendredi, il n’a certes pas atteint la barre des 30 pions mais il a encore une fois montré pourquoi il a été choisi en première position de la dernière draft. 25 points à 10/17 au tir en 29 minutes, ça commence à devenir une habitude ce genre de chiffres, et surtout ça permet aux Pelicans de continuer à gagner, eux qui ont remporté quatre de leurs cinq derniers matchs. C’est assez terrifiant quand on sait que le mec n’a même pas 20 piges et qu’il n’a que 11 matchs NBA derrière lui au total. Oui, seulement 11 matchs, et il produit déjà comme un All-Star soir après soir. Un véritable phénomène. Au total, Zion Williamson est sur une série de sept matchs consécutifs à au moins 20 points marqués. Il avait commencé cette dernière le 31 janvier avec 24 points contre les Grizzlies de Ja Morant, puis a continué avec 21 pions du côté de Houston, 20 face à Milwaukee, 21 à Chicago et donc les deux perfs à 30 unités indiquées plus haut, suivies des 25 points contre Portland la nuit dernière. Le compte est bon et en plus, il est devenu le plus jeune joueur à enchaîner autant de rencontres avec un tel apport au scoring.

Comme le hasard fait bien les choses, Zion Williamson a battu le record d’un mec qui évoluait en face de lui vendredi à Portland. Non, on ne parle pas de Trevor Ariza, mais de Carmelo Anthony. En 2004, durant sa campagne rookie à Denver, Melo avait effectivement enchaîné sept matchs à au moins 20 points, et il était même monté jusqu’à neuf dans cette série. Une série durant laquelle il a quand même tourné à 27,1 points, tandis que le prodige des Pels est lui actuellement sur une moyenne de 24,9 unités sur ses sept derniers matchs. Niveau stats, c’est donc mieux que Zion, sauf qu’au niveau de l’âge, Williamson a une trentaine de jours d’avance sur Anthony. Et puis il ne faut pas oublier que l’ancien de Duke possède toujours un temps de jeu qui est limité à environ 30 minutes, tandis que Melo jouait dans les 40 minutes par soir à l’époque. On verra maintenant jusqu’où Zion Williamson va réussir à monter dans cette belle série. Au programme des Pelicans en cette fin février, il y a les Warriors et les Lakers en déplacement, puis les Cavaliers à la maison. En gros, les deux extrêmes pour New Orleans. Zion pourra se faire plaisir face à Golden State et Cleveland, mais contre la bande à LeBron James et la défense très solide de Los Angeles, ça ne sera évidemment pas la même histoire.

Zion Williamson, record, précocité, tout ça, y’a moyen que ça ne soit pas la dernière fois. Aujourd’hui, la victime se nomme Carmelo Anthony, même si Melo pourra toujours se consoler en se disant qu’il possède une série plus longue au scoring. Pour l’instant en tout cas…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top