Bucks

Les Bucks haussent le ton face à Boston : Kemba Walker était dans la zone mais les aliens de Milwaukee étaient encore trop forts

Le regard du mec pressé d’être au mois d’avril.

Source image : NBA League Pass

Il en faudra – encore – un peu plus aux Celtics pour enrayer la terrible machine Bucks, et ce constat vaut également pour la NBA toute entière. Kemba Walker était en feu, Marcus Smart avait des envies de bouffer du daim et on ne parle pas de chocolat… mais ces Bucks-là sont terrifiants et il faudra se lever de bonne heure pour aller les chercher cette saison.

43 matchs, 37 victoires. Dans le Wisconsin ? 22 soirées basket et 20 feux d’artifices. Le bilan des Bucks 2019-20 parle pour eux et on a encore eu cette nuit une explication de leur terrible domination. Régulière is régulière bien sûr, mais ça n’enlève en rien au jeu et à la confiance affichés par les troupes du général Budenholzer, et les Celtics s’en sont une fois de plus rendus compte cette nuit.

Première mauvaise nouvelle pour les Celtics ? L’absence de Jaylen Brown à cause d’un doigt récalcitrant, décidément c’est la mode. La deuxième ? L’absence de l’adresse de Gordon Hayward, ce qui devient très vite problématique quand un sniper manque déjà à l’appel et quand un troisième (Tatum) n’est pas non plus dans un grand soir. 2/14 du parking pour le duo Gordon / Jayson et cette nuit c’est donc Kemba Walker qui, en bon capitaine de route, n’a eu d’autre choix que de prendre tout le monde sur ses petites épaules pour tenter de valider un rarissime exploit : l’emporter au Fiserv Forum. Et très clairement, Kembaba n’aura pas grand chose à se reprocher au moment de basculer au pays des songes. 40 points pour l’ancien franchise player des Hornets, 24 au deuxième quart pour réveiller des Celtics à l’agonie dès le début de match, parce qu’avant toute chose on doit vous dire que le score… est trompeur.

Wow, 128-123, ça a du faire un gros match. Hello la Team Boxscore, mais pas vraiment en fait.

Car si Jayson Tatum posera les bases d’un énorme braquo en faisant recoller les C’s à quatre petits points dans la dernière minute, jamais ô grand jamais Boston n’aura mérité de remporter ce match, si ce n’est par le mérite de ne pas être parti de la salle avant la fin. Le score est trompeur, oui, car très vite les Bucks prendront les devants et compteront jusqu’à… 24 points d’avance en première mi-temps, déroulant ensuite leur basket et laissant de manière bienveillante les Celtics croire à on ne sait quoi. Et si Kemba Walker avait chauffé avant la mi-temps coté Boston, c’est tout un collectif qui aura une fois de plus mis tout le monde d’accord à Milwaukee. Giannis Antetokounmpo évidemment (32/17/7/2 mais toujours ce nouveau réflexe de se prendre pour Stephen Curry) mais également un Khris Middleton qui commence lui aussi à faire campagne en vue du All-Star Game, un Brook Lopez qui retrouve peu à peu ses skills de 3 and block après un début de saison dégueulasse, mais aussi ces messieurs George Hill, Ilyasova, Korver et surtout DiVincenzo en sortie de banc, la bench mob de Coach Bud mettant la tête des Celtics sous l’eau quand les titulaires les avaient poussé à la flotte. A l’arrivée la victoire sera donc beaucoup plus aisée que le score ne le laisse paraître et si Boston voyait là une belle occasion ratée de récupérer la deuxième place à l’Est, les Bucks confirmaient pour leur part avec cette cinquième victoire de suite leur main mise sur le côté droit des Stazounis et sur la NBA toute entière.

Un score serré mais un match qui ne le fût pas, et deux équipes qui continuent de se jauger en vue d’une éventuelle rencontre en mai prochain. A l’instant T les Bucks semblent quelques crans au dessus, c’est peu de le dire, et Brad Stevens devra très vite se mettre en double-écran. D’un côté gérer la régulière, de l’autre trouver des solutions, trouver des solutions pour venir à bout de ces Bucks qui font de plus en plus peur.

stats Celtics 17 janvier 2020 stats Bucks 17 janvier 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top