Top Ten

NBA Top 5 du jour : ça faisait trois semaines que Paul George voulait faire les poussières au plafond du Staples Center

Une nuit de plus dans le grand livre de l’histoire NBA, et certains ont évidemment profité de l’occasion pour faire le spectacle. Que s’est-il passé de plus fou cette nuit ? Qui est allé le plus haut ? Le NBA Top 5 de la nuit c’est ici que ça se passe, et on vous laisse aller à la salle pour tenter de reproduire ce que vous allez voir ci-dessous. Let’s go.

Qui dit nouvelle saison dit nouvelle formule, et cette année TrashTalk profitera du Top 5 pour vous informer chaque matin de tout ce qu’il faut savoir pour faire le malin à la machine à café. A vot’ service ma bonne dame, ça nous fait plaisir.

Ça s’est passé un 6 janvier

  • 1951 : les Olympians d’Indianapolis battent les Royals de Rochester 75-73… après six prolongations. Plus long match de l’histoire mais au juste… y’avait combien à la fin du temps réglementaire ? 42 partout ?
  • 1995 : Lenny Wilkens devient le coach le plus victorieux de l’histoire de la NBA.

C’était il y a un an pile poil

Ils sont nés un 6 janvier

  • 1982 : Gilbert Arenas, et Javaris Crittenton ne sera pas de la fête cette année
  • 1991 : Will Barton et sa tête de chien
  • 1993 : Pat Connaughton et sa batte de base-ball

On notera également que c’est aujourd’hui la fête des Mélaine, des Guérin et des Tiphaine, l’occasion de noter cette inversion de lettres dans le premier, de vous rappler également que Vincent Guérin était un vrai n°6 dur au mal et que Tiphaine est un quasi-chanteur français souvent défoncé.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top