Grizzlies

Ja Morant est passé à quelques centimètres du dunk de la décennie : on a failli trouver le successeur de Vince Carter, 20 ans après

ja morant kevin love 1er avril 2020

Le rookie de Memphis a presque mis un terme à la carrière de Kevin Love !

Source image : YouTube

C’est sans doute l’action de la nuit. Une action qui n’a apporté aucun point, mais une action qui a rappelé peut-être le dunk le plus violent de l’histoire du basket en match. Vous vous souvenez du tomar de Vince Carter sur Fred Weis lors des Jeux Olympiques 2000 ? On a failli avoir droit à un remake lors du Cleveland – Memphis.

Wow. L’action a fait le tour des réseaux sociaux. Et si Twitter marche toujours ce matin, c’est parce que Ja Morant n’a pas réussi à conclure un dunk immense version Vince Carter sur Fred Weis. Mais alors, quelle séquence ! Nous sommes au milieu de premier quart-temps, le phénomène athlétique des Grizzlies récupère le ballon au niveau de la ligne des trois points après une tentative d’interception de la part de Collin Sexton, et décide d’attaquer le cercle. Sur sa route, Kevin Love, qui veut provoquer le passage en force. Et là, accrochez vos ceintures. Ja Morant quitte le sol et est à deux doigts de passer… par-dessus l’intérieur des Cavaliers, en mode saute-mouton et avec les baloches dans la gueule. Une prouesse athlétique exceptionnelle quand on sait que K-Love fait 12 centimètres de plus que le rookie de Memphis. Et si derrière il n’arrive pas à claquer le dunk, le ralenti fait limiter flipper. Comment un humain peut-il décoller de la sorte ? Comment c’est possible de monter aussi haut et de planer comme ça dans les airs ? La science continue de faire ses recherches pour tenter de trouver des réponses à ces questions existentielles mais en tant que fan de basket, on ne peut qu’être impressionné par le petit bonhomme formé à Murray State. On savait qu’il avait des qualités athlétiques hors normes à sa sortie de NCAA, mais là c’est juste indécent.

Les similitudes avec le dunk légendaire de Vince Carter lors des JO 2000 de Sydney sont évidentes. Kevin Love a failli se transformer en Fred Weis le temps d’une soirée et on peut dire qu’il l’a échappé belle le Keke. Après la rencontre, Love est d’ailleurs allé sur Twitter pour poster un message rempli de second degré, tout en rendant hommage à Ja Morant.

« Ja a failli mettre un terme à ma carrière professionnelle avec ce dunk… ce gamin est spécial. »

Effectivement, si Kevin s’était pris ce dunk-là sur la tronche, il aurait pu définitivement raccrocher les sneakers et partir sur une île déserte afin de ne plus jamais entendre parler de balle orange. Bah oui, difficile de revenir sur un parquet de basket après une telle action. Difficile d’avoir encore un semblant de crédibilité quand vous encaissez le dunk de la décennie par un rookie. Difficile de continuer à jouer avec une marque de testicules sur la joue. Compliqué, très compliqué. Heureusement pour lui, tout s’est bien terminé, et il pourra continuer à enchaîner les défaites sous le maillot des Cavaliers. Ouf !

Kevin Love n’est pas passé loin de l’humiliation ultime. Il a été sauvé par Mister Arceau, qu’il peut remercier chaudement aujourd’hui. En tout cas, la NBA est prévenue à présent. Vaut mieux y réfléchir à deux fois avant de tenter un passage en force sur une pénétration de Ja Morant.

1 Comment

1 Comment

  1. Tigrou

    21 décembre 2019 à 10 h 14 min at 10 h 14 min

    10 cms de moins pour love par rapport a Weiss et Ja est bcp plus près du panier. Là tu te rends compte de l’ovni vince Carter des années 2000…..
    Belle détente pour le rookie, j’espere qu’il va tenter le slam dunk contest!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top