Timberwolves

Ça bouge dans la meute des Timberwolves : direction le banc pour Jeff Teague, direction le cinq pour Jarrett Culver

L’occasion pour Andrew Wiggins d’avoir encore plus de responsabilités en attaque.

Source image : YouTube

Avec neuf victoires pour huit défaites, les Timberwolves réalisent un début de saison pas inintéressant mais le jeune coach Ryan Saunders cherche toujours la meilleure formule pour maximiser le potentiel de son équipe. Et visiblement, il a estimé qu’un changement était nécessaire puisqu’il a décidé de placer le meneur vétéran Jeff Teague au sein de la second unit.

Depuis son arrivée à Minnesota en 2017, Jeff Teague a joué 125 matchs sous le maillot des Wolves. Sur ces 125 matchs, il a été titularisé à 122 reprises. Parmi les trois matchs où il n’a pas débuté, il y a celui de la nuit dernière entre les Loups et les Hawks. Ryan Saunders a effectivement décidé contre Atlanta de titulariser le rookie Jarrett Culver à sa place. Et visiblement, c’est parti pour durer puisque le coach de Minnesota et Teague ont discuté ensemble de cette possibilité pour permettre aux Wolves de trouver un meilleur équilibre global. Cette décision n’est donc pas une sanction envers le meneur de 31 piges, mais plutôt un ajustement estimé nécessaire par Minnesota. La preuve, si l’on en croit Jon Krawczynski de The Athletic, c’est Teague lui-même qui a proposé l’idée de commencer sur le banc. À l’origine de cette initiative, la mauvaise impression de se marcher sur les pieds avec Andrew Wiggins, qui possède plus de responsabilités en attaque cette année. Du coup, Jeff va désormais guider la second unit, un rôle dans lequel il devrait se sentir plus à l’aise car il aura plus souvent le ballon dans les mains. Son temps de jeu ne devrait pas trop bouger, avec probablement 25 à 30 minutes par soir. Face aux Hawks par exemple, il est resté 31 minutes sur le parquet, dont les six dernières de la rencontre. Cela montre bien qu’il va rester un maillon important de l’équipe de Minnesota.

En remplacement de Jeff Teague dans le cinq de départ, on aura donc Jarrett Culver, le produit de Texas Tech sélectionné en sixième choix de la Draft 2019. Culver avait déjà débuté six rencontres avant celle de la nuit dernière à Atlanta, profitant notamment de l’absence de Teague entre le 6 et le 11 novembre. Les Wolves estiment que son association avec Andrew Wiggins est plus cohérente car il pourra profiter de l’attention portée à ce dernier et à Karl-Anthony Towns. Pour les rookies, c’est parfois plus « facile » de commencer titulaire avec les meilleurs joueurs de l’équipe, qu’en sortie de banc. Cela permettra aussi à Jarrett de se retrouver sur le parquet face aux titulaires des équipes adverses, ce qui pourrait accélérer sa progression. Et puis clairement, l’objectif prioritaire pour Minnesota à travers cet ajustement est de maximiser l’apport de Wiggins, en tant que scoreur et playmaker. Là, en mettant Jeff Teague sur le banc au profit de Culver, le message est clair. Andrew Wiggins, vas-y gars, tu as vraiment les clés. Cette saison, celui que l’on surnommait Maple Jordan il y a quelques années ferme beaucoup de bouches en réalisant un superbe début de campagne, avec des moyennes de 25,2 points, 5,2 rebonds et 3,4 passes décisives à 46,9% au tir, que des records en carrière. Il avait notamment explosé les compteurs pendant l’absence de Teague, avec deux matchs à 30 pions et un autre à 40. On a retrouvé un Wiggins agressif en attaque et Minnesota veut absolument conserver cela.

Avec seulement deux succès lors de leurs six derniers matchs, les Wolves ont décidé de changer de formule afin de se relancer. On surveillera de près la manière avec laquelle tout cela se traduit sur les parquets, mais c’est plutôt cohérent comme ajustement. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top