Blazers

Officiel : Carmelo Anthony signe à Portland, le retour de Melo est enfin confirmé en NBA !

Carmelo Anthony
Source image : SportsCenter

Il était enfermé dans la prison officielle de la NBA, loin des parquets. Puis, au moment où on s’y attendait peut-être le moins, Carmelo Anthony a annoncé son grand retour chez les pros : l’ailier a trouvé un accord avec les Blazers de Portland. Youpi youplaboom !

Vous aimez les Woj Bombs ? En voilà une belle. Alors que tout le monde avait sorti le popcorn afin d’assister au retour de Kristaps Porzingis à New York, c’est une autre ex-star des Knicks qui a pris sa place sur le devant de la scène en envoyant la news de la nuit. En effet, sous les coups de 3h du matin, Adrian Wojnarowski de chez ESPN a sorti sa plus belle bombe-H et nous a largué ça en plein Madison Square Garden, histoire de faire le plus de dégâts possibles. Oui, Melo et les Blazers ont serré la main sur un contrat non-garanti, ce qui permettra au vétéran de retourner en NBA. Plusieurs rappels doivent être réalisés, évidemment, dont le premier qui concerne le long chemin parcouru par Anthony. Le dernier match officiel joué par l’homme au bandeau ? C’était il y a quasiment un an jour pour jour, le 8 novembre 2018, quand les Rockets se déplaçaient… chez le Thunder. Dur dur pour Carmelo, son tout dernier match face à son ancienne franchise, seulement quelques semaines après avoir rejoint Houston. Ce qu’il ne savait pas à l’époque, c’est que l’ailier allait ensuite traverser un long chemin difficile, celui du refus, du rejet, de nombreux messages laissés sur des boîtes vocales sans jamais recevoir le moindre SMS en retour. Qui veut de mes services ? Pourquoi ne suis-je pas contacté ? Face à ce triste silence, Melo se retrouvait au milieu de l’actualité, car l’incompréhension était réelle chez le joueur et ses collègues au sein de la Ligue montraient tout leur soutien. Problème, même en lui rendant hommage, ses copains n’arrivaient pas à changer la donne. Et Anthony, en début de saison 2019-20, se retrouvait sans équipe, sans camp d’entraînement, sans autre solution que celle de continuer à bosser en espérant qu’une franchise l’appelle.

Cette franchise ? Au final, ce sera Portland. Et c’est là qu’intervient le second rappel. Côté Blazers, on ne va pas se mentir, c’était vraiment la merde ces derniers temps. Avec un effectif touché par les blessures au poste d’ailier fort (Zach Collins), beaucoup d’automatismes perdus suite à une lourde intersaison, des défaites frustrantes à domicile et des inquiétudes en interne, le management de Portland commençait à perdre patience. Douze matchs, huit défaites, des gros soucis offensifs et un manque de soutien pour Damian Lillard, que faire ? Allez, tire une carte dans la pioche agents-libres, et pouf, tu tombes sur Melo ! En clair besoin de soutien, les Blazers ont décidé de donner une chance à Anthony, en espérant qu’il contribue immédiatement au sein de l’effectif de Terry Stotts. Les interrogations sont bien là, notamment en défense où ce n’est pas non plus la joie pour Portland et le vétéran ne va clairement pas aider le plus la franchise de ce côté du terrain, mais la réalité est telle sur ce début de saison dans l’Oregon qu’il fallait tenter un coup de poker. Ce coup, c’est aussi celui qui a été validé par Lillard, à l’été 2017, et ces derniers jours. Alors que le leader de l’équipe affirmait en septembre dernier que Melo ne le rejoindrait certainement pas cette saison, bien des choses ont changé et Damian a validé l’idée auprès de son management quand celui-ci lui a posé la question. On tente l’opération headband ? Allez, on tente. Dame jouera bien avec Carmelo Anthony, et il aura l’occasion de tester rapidement son catch and shoot puisque les Blazers embarquent sur un sacré roadtrip dont un stop… ce lundi… à Houston. Si ça c’est pas le bonheur pour nos petits yeux, on ne sait plus quoi dire ou faire.

La patience de Carmelo Anthony a enfin été récompensée ! L’ailier, qui était éloigné des parquets NBA depuis un an, va enfin pouvoir rejouer dans sa Ligue préférée. Est-ce que cela marchera avec les Blazers ? Pas sûr. Mais vu la situation du joueur et celle de la franchise, on a envie de dire que le test est nécessaire. Allez Melo, montre-nous que ce n’était pas une connerie de te sortir de ton canapé.

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top