Warriors

Damian Lillard n’est vraiment pas fan du déménagement des Warriors à San Francisco : « Le public n’est plus le même »

En tant que pur produit d’Oakland, ce n’est pas une surprise.

Source image : YouTube

Originaire d’Oakland, Damian Lillard a grandi en tant que fan des Warriors, et il a ainsi découvert très jeune la chaude ambiance de l’Oracle Arena. Mais aujourd’hui, les Dubs sont à San Francisco après leur déménagement au Chase Center. Un déménagement qui, sans surprise, ne plaît pas du tout au meneur des Blazers. 

En traversant le Bay Bridge pour rejoindre San Francisco, les Warriors ont laissé derrière eux une relation très spéciale avec la communauté d’Oakland. Une relation forte qui a duré près d’un demi-siècle, caractérisée par cette ambiance très spécifique que l’on pouvait retrouver à l’Oracle Arena. C’était l’une des salles les plus bruyantes de la NBA, et pas uniquement quand les Dubs étaient performants. Forcément, au cours des dernières années, avec les trois titres en cinq Finales et le show constant proposé par Stephen Curry, Klay Thompson, Kevin Durant et les autres, l’ambiance était très chaude mais le public d’Oakland n’a jamais été un public de bandwagoners, bien au contraire. Damian Lillard, né à Oakland et très fier de ses origines, connaît tout ça par cœur. Sauf qu’aujourd’hui, le sniper de Portland n’a plus l’occasion de rentrer à la maison pour jouer un match de basket NBA. Parce que les Warriors évoluent désormais au Chase Center. Ils portent toujours le même nom, ils représentent toujours Golden State et la Bay Area, mais pour ceux qui viennent de The Town, ce n’est plus du tout pareil. Avant la rencontre entre les Blazers et les Warriors la nuit dernière, Lillard s’est exprimé sur le déménagement des Dubs et en tant que pur produit d’Oakland, il ressent logiquement de la nostalgie et de l’amertume (via sfgate.com).

« C’est une ambiance différente. J’avais l’habitude de venir à l’Oracle Arena quand j’étais gamin puis en tant que joueur NBA, et cela avait une saveur particulière. Maintenant c’est vraiment différent. Ça passe mal pour moi. J’ai regardé des matchs ici et le public n’est plus le même. Il y a des gens qui quittent les matchs tôt, où est la fierté ? »

Dame D.O.L.L.A. regrette l’importance des gros sous par rapport à l’histoire et la relation pouvant exister entre une équipe et son public. D’autant plus qu’Oakland va également perdre bientôt son équipe NFL, les Raiders. Ces derniers vont en effet rejoindre Las Vegas dans un futur proche.

« Les Warriors traversent le pont, les Raiders vont à Vegas, c’est une question de gros sous et cela met de côté l’amour et tout ce qu’il y a derrière ces franchises. C’est compréhensible d’un côté mais quand vous venez d’Oakland, vous n’arrivez pas à comprendre. Vous détestez voir cela. Je n’aime pas ça. »

Avec leur énorme succès au cours des dernières années, les Warriors ont pris une dimension internationale à travers des fans partout dans le monde et des superstars connus mondialement. Le déménagement vers le magnifique Chase Center et la ville de San Francisco, plus hype et plus riche qu’Oakland, représente une grosse étape pour se développer encore plus, notamment sur le plan économique. Mais l’ambiance est forcément différente. Tout simplement parce que c’est impossible de retrouver l’ambiance de l’Oracle Arena ailleurs qu’à Oakland. Le public n’est pas le même, et puis faut dire aussi que les résultats de ce début de saison n’aident pas avec les grosses défaites et le grand nombre de blessures qui touchent aujourd’hui les Warriors.

Damian Lillard vient sans doute de résumer le sentiment de toute la communauté d’Oakland à l’égard des Warriors version San Francisco. Les Dubs ne sont géographiquement pas très loin mais dans les esprits, la différence est bien plus importante.

Source texte : sfgate.com

1 Comment

1 Comment

  1. Aliga

    5 novembre 2019 à 12 h 03 min at 12 h 03 min

    Après, il faut aussi reconstruire une partie de la culture supporter, quand tu commences à aller voir des matchs de basket, c’est probablement différent que si tu es allé depuis 10 ans, ça va sûrement se faire, mais il faut que ça se mette en route !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top