Bucks

Les salaires des Milwaukee Bucks pour la saison 2019-20 : le MVP de la NBA n’est donc pas le mec le mieux payé de son équipe

pari Salaires Milwaukee Bucks

Spoiler, c’est Khris Middleton.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Meilleure équipe de la saison régulière l’an passé, les Bucks voulaient miser sur le continuité durant l’intersaison afin de continuer leur ascension vers le sommet de la NBA. La franchise de Milwaukee a ainsi prolongé pas mal d’éléments, tout en ajoutant quelques pièces pour essayer de compenser au mieux les pertes. On fait le bilan sur le plan comptable.

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Situation financière par rapport au cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 132,627,000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 109,140,000$ cette année.
  • Avec 128,246,532$ prévus contractuellement cette saison, les Bucks ont une masse salariale élevée, mais restent légèrement en dessous de la Luxury Tax. La belle campagne de l’an dernier a obligé Milwaukee à sortir le chéquier et à faire des choix dans la prolongation de certains joueurs importants du collectif.
  • Au rayon des extensions de contrat, on retrouve l’extérieur All-Star Khris Middleton, le pivot Brook Lopez et le meneur George Hill, tandis que Malcolm Brogdon et Nikola Mirotic ont quitté Milwaukee. Middleton a été prolongé au max pour cinq ans et plus de 177 millions de dollars, Lopez a presque quadruplé son salaire de l’an passé avec un nouveau contrat de 52 millions sur quatre saisons, et Hill a signé pour trois années supplémentaires et 28 millions, mais avec seulement les deux premières saisons garanties. Ça fait pas mal de dollars dépensés tout ça. Les Bucks ont également recruté quelques vétérans à bas prix (Robin Lopez, Wesley Matthews, Kyle Korver), ainsi que Thanasis Antetokounmpo, le frère de Giannis. Le Greek Freak gagnera quant à lui un peu moins de 26 millions de dollars cette saison, faisant du MVP le deuxième joueur le mieux payé de l’équipe. Évidemment, ça changera quand il signera son prochain contrat triple XL, à Milwaukee… ou ailleurs.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 6

  • Khris Middleton
  • Giannis Antetokounmpo
  • Eric Bledsoe
  • Brook Lopez
  • George Hill
  • Thanasis Antetokounmpo
  • Avec ces différentes prolongations de contrat, le noyau dur des Bucks est sécurisé pour la saison 2020-21, qui sera la dernière de Giannis sous son contrat actuel. Il sera éligible à une supermax extension dans un an, reste à voir s’il la signera. On n’a pas encore parlé de lui, mais Eric Bledsoe est également sous contrat pour les années à venir, lui qui a prolongé au cours de la saison dernière. Au niveau des options, on remarque que Robin Lopez et Wesley Matthews pourront prolonger pour la campagne 2020-21 s’ils le souhaitent, tandis que les Bucks vont très certainement activer leurs options sur les contrats rookie de D.J. Wilson et Donte DiVincenzo. On note également que la saison 2020-21 d’Ersan Ilyasova est pour l’instant non garantie, tandis que le jeune arrière Sterling Brown sera agent libre restrictif dans un an.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Giannis Antetokounmpo : MVP en titre, le Greek Freak voudra confirmer sa folle ascension en attendant de signer peut-être la supermax extension qui l’attend à l’été 2020. On veut tous savoir s’il prolongera à Milwaukee dans un an ou s’il testera le marché en 2021, année où son contrat actuel se termine. La saison qui arrive, sur le plan individuel et collectif, pourrait évidemment jouer un rôle important dans sa décision et on va donc le suivre de près.
  • Khris Middleton : la saison dernière, Khris Middleton a participé à son tout premier All-Star Game en carrière, avant de décrocher le pactole lors de la Free Agency 2019. Désormais, il va falloir assumer ce gros contrat en soutenant parfaitement le Greek Freak. On ne doute pas du professionnalisme du bonhomme mais il devra sortir une grosse campagne pour aider Milwaukee à franchir un cap supplémentaire et atteindre les Finales NBA.
  • Pat Connaughton : lors de sa première saison dans le Wisconsin l’an dernier, Pat Connaughton s’est imposé comme un membre important de la second unit des Bucks. Il a fait partie intégrante de la Bench Mob de Milwaukee et on veut bien voir ce qu’il nous réserve cette année, surtout qu’il rentre dans la dernière année de son contrat. En effet, Pat sera agent libre en 2020 et voudra donc réaliser une belle saison pour faire plaisir à son compte en banque.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top