Los Angeles Clippers

Les salaires des Los Angeles Clippers pour la saison 2019-20 : du lourd est arrivé, et ça a légèrement changé niveau comptabilité

Salaires Los Angeles Clippers

Kawhi Leonard et Paul George, bonjour.

Source image : montage via CC0 Public Domain via www.publicdomainpictures.net

Parmi les grands acteurs de la dernière intersaison, l’une des plus folles de l’histoire de la NBA, on a l’autre franchise de Los Angeles, moins prestigieuse mais qui fait aujourd’hui partie des grands favoris pour le titre. Les Clippers ont réalisé un été de dingue et ce n’est donc plus la même histoire d’un point de vue comptabilité. 

Petit guide pratique sur le Salary Cap et les Exceptions

Source : Basketball Insiders

Afin de bien comprendre les salaires et types de contrats distribués, nous vous rappelons que vous pouvez accéder aux définitions des options, en cliquant sur les liens ci-dessous :

___

Situation financière par rapport au cap

  • Le seuil de la Luxury Tax est fixé à 132,627,000$ cette année.
  • Le Salary Cap de la NBA est fixé à 109,140,000$ cette année.
  • Avec 129,321,049$ prévus contractuellement cette saison, les Clippers sont largement au-dessus du Salary Cap et pas très loin de la Luxury Tax. En même temps, vu le recrutement de cet été, ce n’est pas vraiment une surprise. Pour jouer le titre, il faut sortir le chéquier. Cependant, les Clippers ne sont pas du genre à dépenser n’importe comment. Explications ci-dessous.
  • Très clairement, Kawhi Leonard et Paul George dominent le tableau des salaires. Le premier a signé cet été en tant qu’agent libre pour trois ans et environ 103 millions de dollars, tandis que PG-13 et son gros contrat (il lui reste trois ans pour 106 millions) sont arrivés en provenance d’Oklahoma City contre Danilo Gallinari et Shai Gilgeous-Alexander. L’intersaison des Clippers a aussi été marquée par des prolongations de contrat à des prix très corrects (Patrick Beverley, JaMychal Green, Rodney McGruder, Ivica Zubac). Idéal pour garder de la continuité sans dépenser trop d’argent. On souligne aussi l’arrivée du contrat expirant de Maurice Harkless, à 11 millions de dollars la saison, dans le cadre du gros transfert de Jimmy Butler. Enfin, on remarque que niveau rentabilité, les Clippers font partie des meilleurs car posséder Lou Williams et Montrezl Harrell à seulement 14 millions de dollars, c’est vraiment pas grand-chose par rapport à leur grosse production en sortie de banc.

Joueurs sous contrats garantis pour la saison suivante : 8

  • Paul George
  • Kawhi Leonard
  • Patrick Beverley
  • Lou Williams
  • Ivica Zubac
  • Rodney McGruder
  • Mfiondu Kabengele
  • Terance Mann
  • Cet été, les Clippers ont ajouté du lourd à leur effectif, mais ils n’ont pas tout chamboulé non plus. Comme dit plus haut, les Californiens ont gardé une certaine continuité en prolongeant plusieurs éléments et possèdent aujourd’hui huit joueurs sous contrats garantis pour la saison 2020-21. Outre les nouveaux arrivants Paul George et Kawhi Leonard, des mecs importants comme Pat Beverley et Lou Williams sont sécurisés, sans oublier Ivica Zubac et Rodney McGruder. On peut également ajouter Landry Shamet dans le lot, puisque les Clippers vont forcément activer leur option sur le jeune sniper à un moment donné (Jerome Robinson est dans la même situation). En parlant d’option, JaMychal Green pourra lui choisir entre deux possibilités dans un an. Il peut rester à Los Angeles pour 5 millions de dollars en 2020-21, ou alors tester le marché de la Free Agency.

Trois joueurs dans des situations intéressantes cette saison

  • Paul George : après seulement deux saisons au Thunder, PG-13 rentre chez lui à Los Angeles. On ne s’attendait pas du tout à ce trade de folie début juillet, mais Paulo va bien évoluer sous les couleurs des Clippers après une campagne calibre MVP du côté d’Oklahoma City. Avec son talent immense, mais aussi son gros contrat et ses pépins physiques, George fera évidemment partie des joueurs à suivre. Il représente avec Kawhi Leonard le nouveau visage des Clippers, ceux qui ont des ambitions de titre NBA.
  • Kawhi Leonard : justement, Kawhi. Champion NBA à Toronto et MVP des dernières Finales, Leonard voulait rejoindre sa ville natale de Los Angeles et a ainsi signé pour trois ans aux Clippers, en emportant PG-13 dans ses valises. Un coup de maître qui place tout de suite l’autre franchise de la Cité des Anges parmi les grands favoris pour le titre. Quand on voit ce que Kawhi a réalisé avec les Raptors, on se dit qu’il peut faire la même chose chez lui aux Clippers. Son association avec Paulo s’annonce folle et on a hâte de voir jusqu’où il peut emmener sa nouvelle équipe.
  • Montrezl Harrell : auteur d’une magnifique saison en sortie de banc l’an dernier, l’intérieur des Clippers fait partie des très bonnes affaires de la ligue, lui qui possède un salaire de seulement 6 millions de dollars pour la saison à venir. Mais Montrezl est dans sa dernière année de contrat et aura donc à cœur de confirmer sa grosse campagne 2018-19. S’il veut maximiser ses chances de toucher un plus gros deal, c’est maintenant que ça se joue.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top