Warriors

Steve Kerr clashe ses joueurs sur leur manque d’impact au rebond : merci à la formation Popovich pour la punchline

Steve Kerr

« Don’t f**k with me guys. »

Source image : YouTube

La pré-saison est l’occasion pour les franchises NBA de bien se préparer. Cela dans le but d’être fin prêt pour le premier match de saison régulière qui se dessine dans une semaine. Si certaines d’entres elles ont l’air déjà bien au point, Steve Kerr rappelle à ses joueurs que les Warriors ont encore à travailler.

De nombreux départs et plusieurs arrivées pour les Warriors cet été. Comme la plupart des franchises NBA certes, mais Golden State se retrouve plutôt dans une régression qu’une progression par rapport à la saison passée. Alors forcément, beaucoup de choses sont à mettre en place et les nouvelles recrues doivent être intégrées de la meilleure des manières. Malheureusement pour les Guerriers de la baie, il reste quelques problèmes à régler, notamment à l’intérieur. Après les deux premiers matchs contre les Lakers et les Timberwolves, il y a eu du bon, comme l’enflammade de Stephen Curry mais aussi un point inquiétant : les rebonds. Un problème qui leur à coûté 66 points dans la raquette contre Los Angeles et Steve Kerr s’en trouve préoccupé. En effet, avant le deuxième match contre l’équipe de LeBron, les vices champions en titre se trouvaient à la 36ème place sur les 37 équipes jouant en pré-saison, pour le nombre de rebonds offensifs laissés aux adversaires. Le coach de Golden State ne manque pas de le rappeler au micro de Anthony Slater pour The Athletic.

« Nous devons être meilleurs au rebond. Jusqu’à présent, 37 équipes ont participé à la pré-saison NBA – 30 équipes de la Ligue et sept équipes internationales – nous sommes à la 36ème position en termes de rebonds offensifs chez nos adversaires. J’ai dit aux gars que j’avais confiance que si on était meilleur au box out, on pourrait peut-être battre Haïfa et peut-être même passer les Sharks de Shanghai. »

Boom. Steve Kerr place un magnifique headshot à toute l’équipe. Balancer ce genre de déclaration pour une franchise qui toise la NBA depuis cinq ans, ça doit piquer un peu l’ego. Et il semble que cela ait un peu fonctionné pour le match de cette nuit contre les Lakers. Malgré la défaite 104-98, les Warriors se sont mieux battus dans la raquette et ont même dominé sur les rebonds offensifs. Un résultat tout de même décevant quand on précise l’absence de LeBron James et Anthony Davis sur le terrain hier soir. Bien sûr, Golden State devait aussi faire sans Draymond Green, D’Angelo Russell ou Kevon Looney. Lesquels, au moins deux d’entre eux, auraient pu bien contribuer au rebond.

Steve Kerr a frappé du poing sur la table afin de remettre l’esprit de ses joueurs à l’endroit et les titiller dans leur ego. Cela a l’air d’avoir un peu fonctionné pour hier soir mais on se doute que Kerr attend avec impatience le retour d’un soldat comme Willie Cauley-Stein.

Source texte : Anthony Slater/The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top