Rockets

Gerald Green se blesse juste avant la reprise : Gégé voulait prolonger un peu ses vacances au Japon

Gerald Green

Pardon les gars, j’aurai un peu de retard cette année… Commencez sans moi.

Source image : NBA League Pass

Notre patience est en passe d’être récompensée car il ne reste plus beaucoup de temps avant le début de la saison NBA. Les rosters commencent à être en forme et au complet pour bien débuter cette année. Malheureusement, ça ne sera pas le cas des Rockets qui viennent de perdre Gerald Green juste avant la rentrée.

Toujours au Japon pour disputer leur deuxième match de suite contre les champions en titre ce jeudi, les Rockets ont fait le show sur le parquet de la Saitama Super Arena de Tokyo. Victoire sur le score de 118 à 111 pour les Fusées qui n’ont pas manqué de prendre leur revanche après s’être inclinés contre les Raptors dans la même salle deux jours plus tôt. La journée aurait pu être parfaite mais si Gerald Green ne s’était pas blessé durant le match. Le super sub doit encore passer des examens complémentaires mais le pied gauche a l’air fracturé et ce n’est pas bon signe selon ESPN qui annonce que son indisponibilité pourrait être plutôt longue. Tout dépendra du verdict des médecins pour savoir si une opération est nécessaire, ce qui pourrait lui coûter plusieurs mois d’absence loin des terrain. Un coup dur pour la franchise texane qui lui accordait sa confiance après une saison 2018-19 réussie en sortant du banc. Certes, il a déçu en Playoffs avec seulement 3,5 points de moyenne, mais le numéro 14 reste une pièce importante dans les rotations de Houston.

En effet, Gerald Green a souvent pu faire la différence lors de ses entrées la saison dernière. On pense notamment à ce buzzer beater incroyable face aux Suns. Mais le sniper n’a pas fait que ça, loin de là. Il a su participer activement à la production offensive de Houston en scorant 9,2 points de moyenne lors des 20 minutes de temps de jeu que lui accordait Mike D’Antoni tous les soirs. C’est donc une mauvaise nouvelle pour la franchise de James Harden qui se voyait déjà en pénurie de joueurs sur l’aile. Un manque de profondeur qui s’aggrave avec cette blessure. On devrait donc voir Ben McLemore, Danuel House et James Ennis prendre plus de responsabilités lors des prochains mois. L’occasion pour eux de grappiller du temps de jeu et de s’affirmer un peu plus dans les rotations mais un défi compliqué quand on connaît la concurrence à l’Ouest sur les postes 2 et 3. Malgré cela, tous les autres joueurs sont en bonne santé et James Harden et Russell Westbrook s’occuperont de combler ce manque statistique en attendant son comeback. Connaissant leur goût pour les chiffres, cela ne devrait pas poser de problèmes pour les deux anciens MVP.

C’est une blessure problématique pour Houston mais loin d’être catastrophique. Chirurgie ou non, Gerald Green ne reviendra pas trop tard dans la saison. En attendant, on pourra contempler l’alliance Harden/Westbrook marcher sur les backcourts de la Ligue et compenser l’absence de leur camarade. Il faudra juste tirer un tout petit peu plus que prévu.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top