Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League 2019-20 – édition Indiana Pacers : avec l’ami Vic à l’infirmerie, ça se passe comment ?

Victor Oladipo

Pas de panique, il y a des solutions.

Source image : YouTube

Dès le 22 octobre prochain, la TrashTalk Fantasy League redeviendra votre principal souci du réveil, celle qui définira votre humeur de la journée. L’occasion de faire un point complet, franchise par franchise, sur ces mecs qui pourraient faire de votre vie un vrai conte de fées la saison prochaine. On s’intéresse aujourd’hui aux Pacers, toujours privés d’un certain Victor Oladipo.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

Si la star des Pacers Victor Oladipo est toujours en pleine rééducation, il y a quelques options intéressantes chez les paysans de l’Indiana. Pas de pick premium, mais des mecs qui peuvent faire l’affaire, voire plus certains soirs, et ce à l’intérieur comme à l’extérieur. Comme ça, pas de jaloux.

# Domantas Sabonis – Moyenne TTFL l’an dernier : 28,5 points

  • La saison dernière, Domantas Sabonis a évolué en sortie de banc mais il a quand même fait les affaires de nombreux joueurs de la TrashTalk Fantasy League. 28,5 points TTFL de moyenne pour un joueur de 23 ans, c’est vraiment pas mal, surtout avec seulement 25 minutes par match. Et cette année, ce total pourrait bien grimper étant donné que Sabonis va intégrer le cinq majeur avec le départ de Thaddeus Young, et qu’il aura probablement plus de responsabilités sur le plan offensif. Pas loin des 15 points et 10 rebonds en 2018-19, le fils à Arvydas devrait donc logiquement augmenter ses stats. N’oublions pas non plus qu’il n’a pas encore signé son extension de contrat.
  • Le Lituanien est en constante progression depuis son arrivée dans la Grande Ligue il y a trois ans, mais on ne peut pas le considérer comme un monstre de la TTFL. Pas encore en tout cas. Domantas Sabonis, c’est plus le joueur que vous allez prendre quand vous n’avez plus trop d’options niveau premium et qu’il vous faut un joueur capable de sortir un score correct pour un soir. Autre réserve qu’on peut avoir, sa relation avec Myles Turner sur le terrain. Les deux vont être alignés en tant que titulaires dans la raquette et cette expérience n’a pas encore fait ses preuves.

# Myles Turner – Moyenne TTFL l’an dernier : 24,6 points

  • Qui veut d’un intérieur qui sait shooter tout en étant capable de sortir du double-double avec un chariot de contres en prime ? Voici le profil de Myles Turner. Le pivot des Pacers a sorti des moyennes de 13,3 rebonds, 7,2 rebonds et 2,7 blocks la saison dernière, le tout avec un joli 38,8% de réussite du parking. Cette combinaison peut apporter un certain nombre de points TTFL, notamment dans un grand soir. Et puis il n’a que 23 ans le mec.
  • Justement, des grands soirs, c’est assez rare avec Myles Turner. On connaît le potentiel de l’intérieur d’Indy mais il tarde à exploser et son irrégularité peut vous mettre dans la mouise à tout moment. Si sa présence défensive est indéniable, ses totaux aux rebonds restent insuffisants pour un gars de son gabarit (2m11 et 113 kilos), tout comme son impact offensif. Et comme dit plus haut, il faudra surveiller aussi sa nouvelle association avec Domantas Sabonis.

# Malcolm Brogdon – Moyenne TTFL l’an dernier : 24,3 points

  • Alors lui, il risque bien de faire un bond en avant. Très solide des deux côtés du terrain la saison dernière à Milwaukee, Brogdon débarque à Indiana dans le costume du meneur titulaire. C’est lui qui sera aux commandes des Pacers, et on a hâte de le voir avec plus de responsabilités offensives qu’aux Bucks. Ses stats, qui étaient de 15,6 points, 4,5 rebonds et 3,2 assists l’an passé, pourraient bien augmenter à Indy avec son nouveau rôle, surtout en l’absence de Victor Oladipo. Autre point fort du bonhomme, son efficacité. Le club 50-40-90 (pourcentage au tir, à trois points et aux lancers francs), ça vous dit quelque chose ? Et bah il en fait partie le Malcolm. En TTFL, c’est très utile.
  • S’il représente une option prometteuse sous le maillot des Pacers, Malcolm Brogdon va avant tout évoluer au sein d’une équipe où les responsabilités seront partagées. On n’a pas vraiment de doute sur la capacité de Brogdon à s’intégrer dans le collectif de Nate McMillan car les deux sont faits pour s’entendre, mais pour casser la baraque en TTFL, ce n’est pas l’idéal. Brogdon est avant tout un joueur d’équipe qui apporte beaucoup sans forcément exploser les compteurs.

# Client mystère – Victor Oladipo : il fallait bien qu’on le mette quelque part. Toujours à l’infirmerie après sa terrible blessure de l’an dernier, Vic va rater le début de saison et on ne sait pas trop quand ni comment il reviendra. Mais on parle d’un joueur qui été nommé deux fois au All-Star Game depuis son arrivée aux Pacers en 2017. Alors forcément, on est intrigués à l’idée de le revoir sur les parquets. Un mec qui peut tourner en 20 points, 5 rebonds et 5 assists avec 2 interceptions par match, ça ne se trouve pas partout. Enfin, pour conclure, une petite mention aussi pour T.J. Warren, arrivé en provenance de Phoenix et qui peut représenter une autre option intéressante dans cet effectif grâce notamment à son scoring (24,9 points TTFL l’an passé).

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top